Trêve

Kamal Zerdoumi

Entre le Temps et moi
un pacte
pendant l’entracte
avant l’incendie de l’âme
qu’aucune heure n’éteindra
celui de s’aimer
malgré la trahison des rides
à la Cène de l’insouciance
malgré la proximité de la mort
sa présence aride
si perceptible sur mon corps
celui de dire au fuyard
de cesser de haïr
son frère humain si friable
de s’asseoir avec lui
à la même table
et d’un revers de main
briser le sablier
pour enfin reconnaître
que nous sommes des alliés

Kamal Zerdoumi, 2021

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.