Entre les eaux

Laetitia Sioen

Je me suis endormie
Sur le parquet flottant
La houle de mon radeau
A fait lever les flots
Mon bateau de papier
Au sommet de mes voiles
Flotte vers l’arrimage
Le rivage en écho
Une vague qui déferle
Me réveille brusquement
Entre les eaux
Je suis un être libre
Qui avance
Contre vents et marrées
Les fragments de ma vie
Dans l’ascenseur céleste
Vogue et m’emporte
Là où le vent me guide
Dans la candeur vagabonde
Là où je m’abandonne
Dans l’inconnue beauté
Dans un monde en suspend

Laetitia Sioen, Des ailes pour rêver, 2020

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *