Cicatrices

Laetitia Sioen

Mes cicatrices ont tracé mon armure,
comme une allégorie
de mes instants de vie.
Les vergetures qui ont donné la vie,
craquelé sur mes hanches
des traces de l’enfantement.
Écorchés les genoux,
balafre ligamentaire,
aventures des champs,
des villes, sous mes pieds.
Le trait s’est dessiné
finement dans mes sourcils
petite signature
d’une chute accident
de l’enfant acrobate.
Mais la plus belle d’entre toutes mes plaies
est celle que je soigne sans arrêt
et qui saigne parfois encore
lorsque mon cœur s’emballe
et fait battre en cascade la mesure de mon être.

Laetitia Sioen, Des ailes pour rêver, 2020

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.