Avenir mort du monde

Bertrand Naivin

Ils déambulent l’avenir en berne
Vêtus de notre enfance morte-
Vivante
Zombi
Esclave de notre envie
De puissance
Et de règne
Puis perdus sous nos frusques
Rajeunis
Par une société sans rêves
Ils s’échouent pour se jeter
Dans leurs algorithmes amis
Heureux
Rassurés
De se croire appartenir
Au nouveau monde déjà mort

Bertrand Naivin, 2021

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.