La mort maintenant

Guillaume de Lacoste Lareymondie

C’est l’heure de la mort et personne ne prie.
Le peuple entier se terre, apeuré, interdit,
Sans cri sans espoir,
Sans mot sans histoire,
Sans vie,
Fini.
Nous sommes ce cadavre au grand vent de l’hiver
Dont il ne restera au printemps que poussière.

Guillaume de Lacoste Lareymondie, 2021

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.