Le Pou et la Lavande

Sybille Rembard

Animal, insecte, catégorie mentale
Extermination probable
Violet
Demain, dans une semaine
Parfum
Rectification obscène et obsolète d’une négation
… de beauté.
Ce n’est pas ton destin d’être
Blonde, brune ou rousse, la chevelure ne t’appartient pas.
Miracle de la nature
la Lavande te rejette, te banni, t’expulse.
Aucune trêve hivernale ne te concerne.
Citoyen d’un autre monde
Tu t’es abreuvé à la fontaine de la haine.
Je t’implore de les pardonner.

Sybille Rembard, 2007

Imprimer ce poème

6 commentaires sur “Le Pou et la Lavande”

  1. Elcé

    dit :

    J’adore ce poème. Merci pour cette splendide écriture.

  2. Oli

    dit :

    Intéressant pour un prochain son…

  3. daure

    dit :

    C’est très bizarre comme poème.

  4. lopelizandro

    dit :

    C’est quoi ce poeme???

  5. mahn

    dit :

    C’est un poème qui se dit.
    Le lire ne sert pas, il faut un ton.

  6. the_cool

    dit :

    c un poéme ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *