Maternelle

Kamal Zerdoumi

Cette main de la nuit
lumineuse
caresse un cerveau
ignorant
dans son tabernacle
Dehors l’impatience solaire
de ceux qui savent
assiège
le tête-à-tête sacré
de la mère et de l’enfant
Vaine est
la convoitise :
les portes de l’innocence
demeurent closes

Kamal Zerdoumi, 2020

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *