Destinée

Ethan Street

Comme l’eau stagnante d’une rivière morte
L’histoire d’une vie qui me reporte
de l’espoir aux démons que je supporte
Je hante mon quotidien, simple cloporte

Une étincelle émotionnelle qui se nourrit d’un rien
une addiction virtuelle qui me maintient
Jamais je ne pourrais sortir de ces entretiens
Un sourire, un geste maladif je me contients.

Au fond de moi comme un trésor de vie
Sublimer cet espoir, une question de survie
Ô combien admettre son manque d’envie
Que ce jour là enfin arrive, ma destinée sans son avis.

Ethan Street

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “Destinée”

  1. Jelena

    dit :

    Quelle est le titre de son recueil?

  2. Louis Josué

    dit :

    Ce Poême, à défaut d’être beau, c’est moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *