Ballade I

Charles d'Orléans

Mon cueur m’a fait commandement
De venir vers vostre jeunesse,
Belle que j’ayme loyaument,
Comme doy faire ma Princesse.
Se vous demandés pour quoy esse ?
C’est pour savoir quant vous plaira
Alegier sa dure destresse.
Ma Dame, le sauray je jà ?

Dittess le, par vostre serment ;
Je vous fais léale promesse
Nul ne le saura, seulement
Fors que lui, pour avoir léesse ;
Or lui monstrés qu’estes maistresse,
Et lui mandez qu’il guérira ;
Ou s’il doit morir de destresse,
Ma Dame, le sauray je jà ?

Penser ne pourroit nullement
Que la douleur qui tant le blesse
Ne vous desplaise aucunement ;
Or faittes donc tant qu’elle cesse,
Et le remettés en l’adresse
D’Espoir, dont il party pieçà ;
Respondez sans que plus vous presse,
Ma Dame, le sauray je jà ?

Charles d’Orléans, Ballades, 1415-1440

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *