Le premier cyclamen

Sabine Sicaud

Il est petit… c’est un bébé.
Sa première fleur est ouverte.
On dirait un volant tombé
Sur le bord de raquettes vertes.

Dix feuilles rondes à pois blancs
Sur des tiges rose praline…
Bulbe gonflé, qui fait semblant
De dormir sur la terre fine…

Chut ! Deux autres boutons sont prêts
À montrer leur petit nez rouge.
C’est un beau rouge de vin frais,
Un plumet d’Indien qui bouge…

Et demain, trois petits bonnets,
Trois bonnets d’évêque pour rire,
D’un air si comique et jeunet,
Salueront… pour tant nous en dire

Sur cette fête du Printemps
Dont ils annoncent l’ouverture,
Que nous ne saurons – hésitants
Devant l’estrade en miniature –

S’il s’agit bien de ce Beau Temps
Qui chasse « vent, pluie et froidure »,
Ou de trois petits charlatans
Nous contant la Bonne Aventure.

Sabine Sicaud, Poèmes d’enfant, 1926

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *