Ce printemps

Chloe Douglas

Ce printemps
Le ciel est bleu
Il ne pleut pas beaucoup
Dans les champs
Les agneaux arrivent
Les oiseaux chantent
Leur chœur matinal
Mains tenant.

Ce printemps
Le vent souffle sur les collines
Et traverse la vallée
A contre temps
Les fleurs bourgeonnent
Et les arbres aussi
Malgré familles séparées
Des grands parents.

Ce printemps
Dans la campagne
Le silence explose
Voitures, motards fous
Le bruit implose
Les bébés ne crient pas
Ni rires des voisins,
Les enfants ne jouent
Dans les chemins.

Ce printemps
Les abeilles bourdonnent
Dans ma tête
La télé explique
Ce silence infecte
Le monde a besoin
De respirer sans peur
De toucher à nouveau
De sentir le cœur.

Ce printemps semble
De longue durée
Cruelle et horrible
Et sans pitié
Ce printemps
Doit devenir l’été
Et surement l’automne
Et cet hiver, bouleversé.

Ce printemps une prière
Pour ne pas trop souffrir.
Ensemble nous trouverons
Pour pouvoir guérir.

Chloe Douglas, 2020

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *