Et puis après…

Nashmia Noormohamed

Autour de nous, une bâtisse,
Sans détours, ma main glisse,
Tu m’agrippes et je me hisse…

Au dehors, le vent s’essouffle,
Nos deux corps s’engouffrent,
L’un dans l’autre, s’étouffent…

Au large, l’océan mousseux gronde,
Les vagues, s’écrasent et s’effondrent,
Nos âmes entrelacées ainsi se sondent…

Au loin, les palmiers se balancent,
Une chanson, puis une caresse pansent,
Nos blessures, nos brisures pâlissent…

En toi, en moi, en nous, entre nous,
Si près, si tendre et sans aucun tabou,
Cet instant si franc, ce moment si fou…

Nashmia Noormohamed, 2018

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *