Les vieux amants

Nashmia Noormohamed

Je n’ai plus vingt ans, tu n’as plus vingt ans,
Nous sommes de vieux amants.
Le temps a passé, j’ai changé, tu as mûri,
Nous ne sommes plus ces vieux amis.

Je ne t’ai plus revu, tu n’es plus revenu,
Nous nous sommes tant perdus.
Tu n’aimerais plus mes nouvelles courbes,
J’aimerais toujours tes yeux souriants…
Nous ne sommes plus des enfants.

Au fond de nous, ne restent que ces moments intenses, les cendres de cet amour, plein de désir et de tendresse.

Ton visage dans mes cheveux,
Mon visage au creux de ton cou,
Est-ce que ces choses changent avec le temps?

Tes mains autour de mes hanches,
Nos pieds s’embrassant,
Est-ce que ces choses changent avec le temps?

Les battements de ton coeur, si forts,
L’air qui me manque, à me trouver si près de toi,
Est-ce que ces choses changent avec le temps?

Quand le temps rabote notre jeunesse, au fil des ans,
Est-ce que nos coeurs changent, avec le temps?

Nashmia Noormohamed, 2016

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *