Aube

Arthur Rimbaud

J’ai embrassé l’aube d’été.

Rien ne bougeait encore au front des palais. L’eau était morte. Les camps d’ombres ne quittaient pas la route
du bois. J’ai marché, réveillant les haleines vives et tièdes, et les pierreries regardèrent, et les ailes
se levèrent sans bruit.

La première entreprise fut, dans le sentier déjà empli de frais et blêmes éclats, une fleur qui me dit son nom.

Je ris au wasserfall blond qui s’échevela à travers les sapins : à la cime argentée je reconnus la déesse.

Alors je levai un à un les voiles. Dans l’allée, en agitant les bras. Par la plaine, où je l’ai dénoncée au coq.
A la grand’ville elle fuyait parmi les clochers et les dômes, et courant comme un mendiant sur les quais de marbre,
je la chassais.

En haut de la route, près d’un bois de lauriers, je l’ai entourée avec ses voiles amassés, et j’ai senti un peu
son immense corps. L’aube et l’enfant tombèrent au bas du bois.

Au réveil il était midi.

Arthur Rimbaud, Illuminations

Imprimer ce poème

44 commentaires sur “Aube”

  1. Maurice

    dit :

    J’aime vraiment ce poème
    À la première lecture
    Il me sembla avoir senti la nature
    Un peu de nostalgie même

    Nu, ma sensation première
    Excité par la suite
    Grand voyage de croisière
    Revivant l’expérience d’un grand huit

    Oh ! Ce poète Rimbaud
    Sussurant à mon oreille
    Ses magnifiques mots
    Ennivrants comme le miel à une abeille

    Brassens s’est inspiré de toi
    Il fut un temps où je fus jaloux
    Tu arrivais à me rendre fou
    Et finalement tu devins un roi.

  2. Suzie

    dit :

    Très beau poème…

  3. Heyna

    dit :

    Très beau poéme

  4. Scorpion

    dit :

    A jacomino.
    Si un jour tu vois mon message sache que 9 ans ont passé depuis ton message, et je pense que la nostalgie s’empare de toi à cet instant. Merci de me répondre si c’est le cas.

  5. Gecka

    dit :

    J’ai surtout l’impression qu’il parle de sa première fois et du fait que ça lui fait passer à l’âge « adulte ». Après je n’ai pas le niveau de parler technique et je ne connais pas son histoire mais je m’approprie son interprétation comme ça 😉

  6. Michto

    dit :

    Merci ma prof de français chérie car je n’avais pas ce texte pour l’oral du bac. J’ai pu lire de magnifiques commentaires même si je ne comprends pas trop pourquoi ils disent ça. Moi, j’écris sans faire de fautes, pas comme certains LOL. Bisous à tous les profs de français qui ne donnent pas les textes aux éléves et qui ne les expliquent pas.

  7. Océane

    dit :

    Bonjour, quelqu’un a parlé d’éloge de la création poétique. Mais je ne comprend pas vraiment en quoi ce texte le serait. Quelqu’un pourrait me l’expliquer s’il vous plaît?

  8. keu,

    dit :

    Je m’intéresse pas trop au sens caché comme la réussite de recherche d’un langage nouvel, mais justement sa déscription est très très beau et hyper sensuel

  9. Emeraude

    dit :

    J’aime

  10. Anaïs du Maroueti

    dit :

    Poème magnifique. En tant que professeur de français j’aimerai que tout le monde le lise.

  11. Georges

    dit :

    Ne vous emballez pas, c’est une allégorie de la création poétique, le jeune poète transfigure le monde par une nouvelle façon de voir et d’écrire, touche du doigt l’absolu poétique, mais échoue finalement dans sa quête et se confronte alors à l’entrée dans la réalité de l’âge adulte. Cela résume la courte carrière poétique de Rimbaud jusqu’à l’abandon précoce de l’écriture en laquelle il ne croit plus, c’est très autobiographique, comme la plupart de ses oeuvres.

  12. Dom

    dit :

    Bonjour, serais-je le seul à voir dans ce sublime poème, l’amant qui au matin éveille le corps de l’amante, ou plus vraisemblablement celui de l’amant dans le cas d’Arthur et Paul… Les pierreries, les yeux pleins de lumières… les ailes se levèrent, les paupières s’ouvrent… les voiles, les draps de la couche… Le wasserfall blond à la cime des sapins, je vous laisse imaginer de quels sapins il s’agit. Ce poème est le plus beau chant d’amour qu’il existe.

  13. Dorothée D

    dit :

    Celia, certaines personnes sont plus sensibles à l’évocation, d’autres personnes sont plus sensibles à la narration. De plus, les poèmes peuvent être narratifs et les romans peuvent faire appel à l’évocation. Cordialement, Dorothée

  14. Célia Hood

    dit :

    Je trouve sa ennuyeux ! Pourquoi ne pas lire des vrais romans qui peuvent vous faire voyager à travers les histoires, les personnages et le temps. Je comprend aussi que ceci est possible dans un poème mais c’est deux fois trop court. On n’as pas le temps de se laisser emmené dans l’écriture. Moi, mon avis est que les poèmes sont trop courts et qu’on a pas le temps de comprendre quelque chose.

  15. CARLOS1307LESBAUMETTE

    dit :

    C très bo

  16. gsantha

    dit :

    Est-ce que cela appartient au romantisme ?
    Merci d’avance !

  17. Talal

    dit :

    Merveilleux !

  18. Imene

    dit :

    Vraiment j’ai adoré ce poème. ♡ Un poème qui évoque une enfance passée trop vite… wow, magnifique !

  19. Alexandra

    dit :

    Très beau poème avec l’Aube allégorisée, telle une femme, que l’enfant cherche à attraper. Poème qui met en avant la fuite du temps que le jeune Rimbaud essaye d’arrêter. L’action se passe comme dans un rêve; c’est Magnifique !

  20. lalalolo

    dit :

    Je n’arrive pas à comprendre comment on peut interpréter ce poème comme étant l’éveil sexuel déchu d’un adolescent….

  21. Gogo

    dit :

    J’M mais y a pas de rimes 🙁

  22. Célia

    dit :

    magnifique poème qui évoque une enfance et une innocence passée bien trop vite…!

  23. Krim

    dit :

    Quel beau poéme , il me fait m’evader, un mouvement et une touche sensuelle, c’est magique !

  24. Rachid

    dit :

    à Max

    Il y a comme de la magie dans ce poème car c’est le poète qui fait naitre le jour, qui lève les voiles, qui fait ce réveiller la nature, comme un Dieu

  25. Max

    dit :

    Quelqu’un pourrait-il me dire s’il vous plait en quoi ce texte est-il symbolique ? Merci d’avance !!

  26. leon

    dit :

    J’aime bien ce poeme et je le recommande.

  27. fifidesbois

    dit :

    J’aime beaucoup ce poème. La structure typographique est très différente des poèmes que j’ai l’habitude de lire. Quant au message qu’il veut faire passer, je trouve que Rimbaud à une vision, disons magique de la nature. Rappelons tout de même que l’auteur à eu une vie compliquée et qu’il sait en faire part de façon implicite dans chacun de ces poèmes.
    Félicitations.

  28. leannae

    dit :

    Superbe ce poème. J’aime beaucoup sauf quand il y a écrit « Rien ne bougeait encore au front des palais »

  29. Anny rey

    dit :

    Superbe ce poème j’aime beaucoup !

  30. lolilol

    dit :

    Rimbaud n’a pas eu une vie parfaite comme l’on croit, non au contaire….
    Mais joli poème quand même !

  31. SnOow

    dit :

    J’adore ce poème ! Sa montre bien qu’il ai resté dans son lit regarder l’aube pour se lever à 12h00 ;D

  32. thomas

    dit :

    ce poeme evoque l eveil sexuel a l adoscelence; desir dechu apparement.

  33. manon

    dit :

    ce poème est magnifique, c’est doux. J’ai un seul mot a dire
    magnifique poème !!

  34. celine

    dit :

    j’aime !!!

  35. luca

    dit :

    Beau poème,un peu long quand même!

  36. lucie

    dit :

    Tous mes compliments, bonne continuation, c’est magnifique =)

  37. …CELiiA o835o…

    dit :

    ??????

  38. …CELiiA o835o…

    dit :

    Et bien, ce poème est magique 🙂 . On sent celui ci arrivé…<3<3

  39. LuuLuuU58

    dit :

    Joli poème sur l’été doux et chaleureux. Je le sens venir 🙂

  40. FRONCOIS

    dit :

    C’EST TROP BIEN

  41. L0OVEUSE67?

    dit :

    Ce poème est très beau..??

  42. Justine

    dit :

    Rimbaud a vraiment un talent incroyable!
    Dans ce poème, on remarque une forme novatrice de ce genre littéraire. Excellent et incroyablement beau!

  43. manna

    dit :

    Je l’ai appris a l’ecole

  44. jacomino

    dit :

    J’aime tellement ce poème !
    Tout en mouvement et sensuel.
    Merci pour cet instant magique..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *