Ecce homo

Kamal Zerdoumi

Pour Karl Lagerfeld

Toute une vie
des secrets
messages codés
inaccessibles à nos semblables
Des lunettes noires
pour masquer le regard
éviter la rencontre
d’autrui
avec notre âme
qui n’existe pas
Consacrer
toute sa pensée
à un semblant de sens
à son séjour terrestre
même bancal
Donner le change
en marchant droit
Laisser une trace
en faisant défiler
la Beauté parée
des illusions
de ses créations
criblée par les flashs
avant que ne vienne
l’heure

Kamal Zerdoumi, 2019

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *