À mon Tiercelet

Guillaume Apollinaire

Terrible Aquilan de Mayogre,
Il me faudrait un petit noc
Car j’ai faim d’amour comme un ogre
Et je ne trouve qu’un faucon !!

Courmelois, le 23 juin 1915

Guillaume Apollinaire, Poèmes à Lou

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “À mon Tiercelet”

  1. salva

    dit :

    Peux t’on appeler poème un couplet de 4 lignes et sans rime ?

  2. La peee

    dit :

    Super poème !✔️

  3. G rien compris

    dit :

    Je n’ai rien compris .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *