Prière

Kamal Zerdoumi

Paris la séductrice
à l’âme étoilée puis brisée
par la haine aux mille mains
Est venu le temps des assassins
et des profanateurs
au coeur de ténèbres
Paris aux agneaux de Dieu
sacrifiés sur l’autel
de l’anarchie
Paris de cette femme qui pleure
par crainte
de se retrouver à la rue
des oubliés qui crient leur existence
à la face
de l’arrogance
Paris en feu
fille horrifiée
du Désespoir qui embrase
Paris de l’Arc de Triomphe
aux stigmates abjects
Paris, Paris
que le peuple aimait tant
descends de ton piédestal
pour redevenir
la môme d’antan

kamal Zerdoumi, 2018

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *