Espagne

Gérard de Nerval

Mon doux pays des Espagnes
Qui voudrait fuir ton beau ciel,
Tes cités et tes montagnes,
Et ton printemps éternel ?

Ton air pur qui nous enivre,
Tes jours, moins beaux que tes nuits,
Tes champs, où Dieu voudrait vivre
S’il quittait son paradis.

Autrefois ta souveraine,
L’Arabie, en te fuyant,
Laissa sur ton front de reine
Sa couronne d’Orient !

Un écho redit encore
A ton rivage enchanté
L’antique refrain du Maure :
Gloire, amour et liberté !

Gérard de Nerval, Odelettes

Imprimer ce poème

4 commentaires sur “Espagne”

  1. Viva España!!!

    dit :

    J’aime beaucoup ce poème. Il dit exactement la vérité de l’Espagne. C’est joli, mélodieux et ce pays a une histoire impressionnante. J’apprécie que ce poème vienne d’un français et qu’il parle aussi bien du meilleur pays du monde.

  2. Hibaz

    dit :

    Très très joli poème! Je l’ai beaucoup aimé❤

  3. joceline

    dit :

    Très mélodieux, mon préféré.

  4. leon louis un poete

    dit :

    C’est vraiment un très joli poème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *