Sisyphe

Kamal Zerdoumi

Il lance ses filets
vers le soleil couchant
La mer grelottante
attend dans son lit
l’incandescente étreinte
L’Homme veut sa prise
de lumière
Inégal et vain
ce combat contre la nuit
absurde cette pêche
à l’horizon
hiératique ce geste
vers l’étoile ensanglantée
Son honneur pourtant
et sa raison d’exister

Kamal Zerdoumi, 2018

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *