Minuscules

Didier Venturini

Y’a t’il un big
Y’a t’il un bang
Un bout d’intrigue
Dessous la gangue
Un point d’départ
Avant la chute
Ou qu’du hasard
Qui s’répercute

Tout en mini
En minuscules
Tout en parties
En particules

Y’a t’il quelqu’un
Y’a t’il quelqu’une
Lointains voisins
Derrière la lune
Ou est ce pour rien
Qu’on gesticule
Juste comme des points
Des points virgules

Tout en mini
En minuscules
Tout en parties
En particules

Y’a t’il du vide
Y’a t’il du plein
Sommes nous liquides
Sommes nous des grains
Y’a t’il une suite
A cette affaire
Ou rien qu’un pschitt
Dans l’univers

Que du mini
Du minuscule
Que des parties
Des particules

Toi ma partie
Ma particule
Ma belle de vie
Ma molécule
En attendant
Un nouveau bang
On s’prend du temps
Dessus la gangue

Tout au maxi
Au maximum
Tout en opti
en optimum

Didier Venturini, Cordes et Ficelles, 2018

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *