Vivre

Kamal Zerdoumi

Les bruits de la jouissance
la moiteur des corps entremêlés
l’orgueil d’un nom
les sanglantes certitudes
l’écume des paroles
la descendance
la quête du sens
l’absurdité d’être là
la fausse issue de secours
l’idée du suicide
les bains de mer
le fait incompréhensible d’être
sur Terre
le poids ridicule du savoir
il faut me dit-on garder l’espoir
l’Amour dont on nous rebat
les oreilles
ceux qui parlent de
l’éternel sommeil
la peur du Jugement dernier
s’efforcer d’arriver premier

kamal Zerdoumi, 2018

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “Vivre”

  1. nacer

    dit :

    L’absurdité et l’état de manque surgissent dans la mauvaise interprétation du sens de la vie et par défaut d’adaptation morale se renforcent ainsi et l’esprit devient pessimiste.

  2. Arhtur Rambo

    dit :

    Bravo Zerdoumi, c’est un Zerdoumi! Votre simplicité est véritablement source de sens et y ajoute un aspect important de la vie en général que le n’on retrouve pas communément en poésie: la recherche ou l’énonciation de vérités. En ça, même si subjective il semble que vos mots tendent vers une certaine objectivité. Le minimalisme qui transpire de votre travail d’épuration des mots est inspirant même si la charge émotive est souvent en ligne droite. Celui-ci est très bien, j’accroche sur l’avant-dernier vers un brin pour sa charge en contresens et dissonante.

    Merci et bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *