Villanelle

Marie Krysinska

À E. Mesplés

Vous êtes la grâce jeune des matins
Et le clair rire des flûtes pastorales
Roses fleuries!
Mais le charme des tristesses très chères est en vous
Et, notes de clavecins, s’évanouissent vos pétales
Roses fanées!
Vous êtes revêtues des robes d’aurore
Et, des tendres nuées d’Avril s’illuminent vos seins
Roses fleuries!
L’or mélancolique des couchants d’Automne
A mis sa beauté dans vos cœurs mourants
Roses fanées!
Vos parfums sont l’ivresse neuve des étreintes
L’allégresse de vivre et l’extatique encens
Roses fleuries!
Mais, dans les Urnes pieuses de vos défunts calices
Repose l’immortel arôme du Souvenir
Roses fanées!

Marie Krysinska, Rythmes pittoresques

 

 

Imprimer ce poème

9 commentaires sur “Villanelle”

  1. annick tirache

    dit :

    Je n’ai lu ce poème que parce qu’il porte le titre de La Villanelle comme le nom de ma maison, mais il me faudra le relire encore et encore car je n’ai pas eu le coup de foudre au premier regard.

  2. Khatib

    dit :

    Je n’aime pas

  3. Poisson

    dit :

    Magnifique poème! J’en ai les larmes aux yeux.

  4. matbhhhhheaaiilod

    dit :

    J’en pleure tellement c’est beau

  5. dd

    dit :

    Très sentimentale

  6. marc

    dit :

    « Très beau pour la communication entre la femme et l’homme car de nos jours un homme oublie les paroles, les mots à utiliser
    pour une femme. Merci »

    Si tu n’as pas les mots c’est surement que tu es timide ?! Perso j’ai une copine et dès que je lui ai parlé elle a accroché directe. Pas besoin de lui lire Villanelle de Marie Krysinska !
    Bon courage alors !

  7. nadir

    dit :

    C trop cool cette poésie

  8. diop

    dit :

    Je suis très ému. Joli poème!

  9. SEBTI

    dit :

    Très beau pour la communication entre la femme et l’homme car de nos jours un homme oublie les paroles, les mots à utiliser
    pour une femme. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *