Le Cri

Laetitia Sioen

Vois-tu ?
Vois-tu ce qui sommeille en moi ?
Vois-tu l’eau qui a coulé sous mes pieds ?
Vois-tu mes mains qui inspirent ?
Vois-tu mes yeux dans les tiens ?
Vois-tu ma bouche qui dicte mes mots ?
Vois-tu la création dans ma tête ?
Vois-tu mon mur d’expression ?
Vois-tu les murmures de mes maux ?
Vois-tu mes larmes qui coulent en silence ?
Vois-tu mon coeur qui bat la mesure de mon âme ?
Vois-tu le cri de mon être ?
Vois-tu la liberté qui coule dans mes veines ?
Vois-tu la femme que je suis ?

Laetitia Sioen

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “Le Cri”

  1. Aline

    dit :

    Merci Laëtitia, j’aime beaucoup votre poème: cette question sans cesse recommencée qui oblige à l’écoute et ce m qui revient, comme autant de touches féminines. Ce qui me touche aussi, ce sont les associations que vous faites, telles les « mains qui inspirent » ou bien le « coeur qui bat la mesure de mon âme ». Ce poème est très réussi et révèle bien la fragilité et la force de la féminité. Bravo!

  2. Villebramar

    dit :

    Merci Lætitia, j’aime beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *