Le destin

Nashmia Noormohamed

Le destin est ce bien curieux magicien,
Qui connaît secrètement nos lendemains,
Quelquefois, en un rien, il nous dépeint,
Surprise après surprise, ce qui advient.

Le destin, tel un intemporel bon gardien,
S’écrit, se libère et se délie de ses liens,
Il s’effeuille et jour après jour, nous vient,
Quelque nouvelle incertitude, à dessein.

Le destin est ce fuyant et déroutant devin,
Il s’avance à toute allure, allant bon train,
Mêlant futur incertain et passé opportun,
Se faufilant, dans les interstices sans fin.

Le destin, tel une légère plume, maintient,
En équilibre, notre vie d’éphémère terrien,
Sans jamais tant le connaître, il parvient,
En se laissant deviner, à instruire certains.

Le destin est cet invisible, intuitif chemin…
Il suit une ligne ininterrompue qu’une Main,
A dessiné, en un temps et lieu clandestins,
Du départ à l’arrivée de traitillés en petits points.

Nashmia Noormohamed, 2017

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *