Les hiboux

Charles Baudelaire

Sous les ifs noirs qui les abritent,
Les hiboux se tiennent rangés,
Ainsi que des dieux étrangers,
Dardant leur oeil rouge. Ils méditent !

Sans remuer, ils se tiendront
Jusqu’à l’heure mélancolique
Où poussant le soleil oblique,
Les ténèbres s’établiront.

Leur attitude au sage enseigne,
Qu’il faut en ce monde qu’il craigne :
Le tumulte et le mouvement.

L’homme ivre d’une ombre qui passe
Porte toujours le châtiment
D’avoir voulu changer de place.

Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal

Imprimer ce poème

14 commentaires sur “Les hiboux”

  1. Yves Do

    dit :

    Ce Bobo quel talent ! Les derniers vers un peu comme la dernière phrase de Candide de Voltaire

  2. Tad

    dit :

    Les 3 derniers vers quelle beauté. Complètement universels !

  3. Séverine FOUILLIT

    dit :

    Ce poème est super mais il est très long quand on doit le copier

  4. JOHANNA WINKEL

    dit :

    Les hiboux… oui, ils savent rester à leur place. Les trois dernières phrases prêtent à réfléchir sur nos mouvements et leurs effets déstabilisants pour le monde. COMPLETEMENT ACTUEL.

  5. lechat

    dit :

    C’est vraiment bien

  6. Blandine Durand

    dit :

    Qu’est ce qui rend les hiboux inquiétants dans le poème?

  7. Martin

    dit :

    Je trouve que ce poème contient une belle leçon de vie surtout en cette période bien confuse dans tous les domaines.

  8. capucine

    dit :

    J’aime bien !

  9. Mamou-chaclal

    dit :

    Merci les gars, j’aime les hiboux.

  10. Mathilde

    dit :

    Super poème mais compliqué à comprendre. Quel effet ça a pour vous ?

  11. Morin yaël

    dit :

    Il est bien et assez long.

  12. prof de francais

    dit :

    Voici les dates de mort et de naissance pour les personnes qui ne trouvent pas : 1821-1867. Ce poème est super pour les écoles. Il est assez dur à comprendre pour des jeunes de CM1 mais si vous êtes bon prof, je vous conseille de l’expliquer à vos élevés…

  13. Nawel Belroussi

    dit :

    Je trouve ce poème superbe!!!

  14. amandine

    dit :

    La date de ce poème est introuvable. Quelqu’un pourrait-il me la donner svp ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.