Etat des lieux

Kieran Wall

J’exècre la pénétrante morale
Judéo-chrétienne qui soutend,
Le manque de la faim ne nous coûtant,
Cet interdit de notre droit au râle.

Je souhaite me plaindre en tempêtant
De cette vie, entre-deux mers perfide
Ne laissant place aux excès sordides
Du « n’avoir point » et de « l’avoir patent ».

Voler je ne peux pour lier la faim
Que je n’éprouve pas réellement ;
Donner je ne peux pour mater enfin

Le dégoût de mon asservissement.
Les imprécations morales vacilles ;
Riches et pauvres en notre vie de bacille.

Kieran Wall, Poésies, 2012

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.