Fleurs de prunier (haïku)

Que n’ai-je un pinceau
Qui puisse peindre les fleurs du prunier
Avec leur parfum !

Shôha

Imprimer ce poème

44 commentaires sur “Fleurs de prunier (haïku)”

  1. Maxime Lefort

    dit :

    Le gros tabarnak,
    qui sent le fond de tonne,
    un homme cognac?
    Je t’en redonne!

  2. Aurore

    dit :

    Juste une toile vide
    Qui attend la couleur
    La couleur de la vie

  3. senter

    dit :

    C’est un 7 5 5

    Le loup dans la bergerie
    Deviendra agneau
    S’il y a l’amour.

  4. senter

    dit :

    Haïku

    Derrière les carreaux
    Dans la chaleur du café
    Deux joueurs d’échecs.

  5. bergagna

    dit :

    La plupart sont peut être des jolis et courts poèmes mais ne sont pas des Haïkus ils ne respectent pas la règle primordiale qui est le 5 – 7 – 5

  6. Commentaire

    dit :

    Les haïkus écris
    Dans les trente-huit commentaire
    N’en sont pas vraiment
    (5-7-5)

  7. quelleier

    dit :

    Je l’adore. Il me donne un bonheur fort. C’est vraiment joli.

  8. Odienne

    dit :

    Magnifique, ce petit poème me laisse très ému ! Je suis très jeune est pourtant je trouve qu’écrire des poèmes et en lire c’est magique !

  9. ann

    dit :

    le temps de te lire
    je respire le parfum
    de la fleur de cerisier
    il s’est évaporé
    quand sur la page de dessein
    mon pinceau a esquissé
    un sourire d’éternité

  10. Ox Ymore

    dit :

    Esquive de plume
    Larmes de la douce Lune
    Chevauche la brume

  11. le trolleur

    dit :

    juste un mot doux
    et les fleurs danseront
    émerveillées par ta beautée

  12. le trolleur

    dit :

    si j’ouvre mes yeux
    une fleur apparaîtra
    et le visage de ta mer sera emerveillé

  13. dulac

    dit :

    Sublime Fée princesse
    émerveillés les enfants admirent
    ta gestuelle généreuse

  14. yasmine

    dit :

    arroser le prunier
    enlever les prunes
    arroser les racines!

  15. Gogo

    dit :

    Sakura, fille de mon coeur
    Tu m’attend sous le cerisier en fleurs
    Et je t’apporterais mon haïku porte bonheur

  16. La cerise

    dit :

    Les haïkus sont des petits poèmes de 3 vers constitués de 17 syllabes en tout dans le premier 5 syllabes le 2ème 7 syllabes et les dernier 5 syllabes et basés sut le thème de la nature (de l’espace)

  17. Solène

    dit :

    Un petit haïku que je viens d’inventer:

    Un soir au Japon…
    Une nuit en Chine…
    Et le parfum de fleur de cerisier au réveil

  18. Solène

    dit :

    J’adore les Haïku, ils sont courts à recopier et parfait pour des enfants ! 🙂

  19. Buvat

    dit :

    Que du pur bonheur

  20. Anne Onyme

    dit :

    Génial les haïkus, court à recopier 😉 et très pensif, philosophique.

  21. yolo

    dit :

    trés beau haiku

  22. epicmine

    dit :

    vos haikus c’est trop top

  23. colon claude

    dit :

    je sens les fleurs et leurs parfums pénètrent ma peau.

  24. Herve Des iles

    dit :

    Que n’ais-je un couteau
    Pour occire la mort
    Et son etrange parfum de fin de vie

    Le Shogun au cimetere…

  25. Pascale

    dit :

    Le haïku est court,
    il fait naître le rêve
    et le laisse courir

  26. Chibani

    dit :

    Dans tous les commentaires ou soi-disant améliorations, il y a peu de véritables haïkus. Je suis confondu.

  27. Colette Collin

    dit :

    Humé le parfum
    des fleurs de ton prunier peint,
    C’est l’ haïku du coeur!!…

  28. SOURCES des Orélien

    dit :

    Forme classique du HAÏKU:

    5/7/5

    KIGO

    KIREJI

    Majuscule au premier vers
    minuscules aux suivants

    Dans le vif azur
    peindre la fleur du prunier-
    plein de son parfum

    SEÏTY.

  29. patrizia

    dit :

    Et je ferme les yeux,
    Et je vois,
    Le parfum bleu des pruniers

  30. merche

    dit :

    Si je ferme les yeux,
    et le parfum délicat des fleurs
    et du prunier bleu

  31. Manuel

    dit :

    Les pruniers en fleurs
    Ont-ils bien une âme ?

  32. defco

    dit :

    très beau poème.

  33. tirache annick

    dit :

    faut-il un tsunami
    pour qu’on devienne amis
    vous japonais
    et nous français ?

    faut-il un tsunami
    pour que le haïku
    auquel je n’entends rien
    devienne à la mode ?

    faut-il qu’un tsunami
    fasse du salon du livre
    cette année à Paris
    un lieu à la mode niponne ?

  34. Albiréo

    dit :

    Sur un arbre en fleurs,
    Quelques oiseaux volètent…
    Un gai pépiement…

  35. Nina

    dit :

    Trop bien

  36. lolotte haiku

    dit :

    Je surkiff
    Oui c’est ca !
    Mais enfin, quoi donc ?
    Mais tient donc ! Cette évidence !

  37. Annick Tirache

    dit :

    ah ! quelle faim ! à la fin
    ce n’est jamais qu’un haïku feint
    foin de cousin, zut couffin

  38. breil

    dit :

    la rime prime,
    est-ce la faute à Voltaire
    si, aie, on coupe le cou
    au haiku ?

  39. Annick Tirache

    dit :

    je suis trop voltairienne
    pour écrire des haïku
    chez moi c’est la rime qui prime

  40. Annick Tirache

    dit :

    Il n’y a pas à dire
    le printemps est une belle saison
    et ceux qui disent le contraire
    ne sont que des ronchons

  41. Annick Tirache

    dit :

    j’ouvre les yeux au contraire
    tout est beau tout est bon
    pourquoi chercher des chimères ?

  42. lori

    dit :

    Mais…si je ferme mes yeux
    voilà un tableau, un pinceau
    et le chant doux d’un oiseau …

  43. Annick Tirache

    dit :

    Que n’ai-je un pinceau
    pour peindre le fruit
    et son goût exquis

  44. Pierre-Victor Galtier

    dit :

    Dans cette main
    Pas de pinceau
    Devant ces yeux
    Pas de tableau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *