L’écho de nos silences

Thomas Chaline
Claude Monet, Champs de tulipes en Hollande, 1886
Claude Monet, Champs de tulipes en Hollande, 1886

On s’enverra des cœurs
A remplir nos solitudes
Et des tulipes de couleurs
Comme on n’a plus l’habitude

On se réchauffera l’âme
Depuis longtemps délaissée
On s’attribuera des Palmes
Pour chacune de nos qualités

Dans le désert bleu ciel
Nos sourires en souffrances
Combleront de plus belle
L’écho de nos silences

Thomas Chaline, 2016

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “L’écho de nos silences”

  1. Zerdoumi

    dit :

    Le second quatrain me plait. Les deux autres beaucoup moins (le registre de langue familier les a contaminés et, de ce fait, a porté préjudice à la pureté poétique).

  2. Eli

    dit :

    Woow ! je vous aime!

  3. Cécile Carrara

    dit :

    Le dernier paragraphe est juste impressionnant d’originalité et de musicalité!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *