La sauterelle

Guillaume Apollinaire

Voici la fine sauterelle,
La nourriture de saint Jean.
Puissent mes vers être comme elle,
Le régal des meilleures gens.

Guillaume Apollinaire, Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée, 1911

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “La sauterelle”

  1. Birgitte Henriksen

    dit :

    J’aime l’ironie de cette pôesie ! ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *