Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie

Louise Labé

Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ;
J’ai chaud extrême en endurant froidure :
La vie m’est et trop molle et trop dure.
J’ai grands ennuis entremêlés de joie.

Tout à un coup je ris et je larmoie,
Et en plaisir maint grief tourment j’endure ;
Mon bien s’en va, et à jamais il dure ;
Tout en un coup je sèche et je verdoie.

Ainsi Amour inconstamment me mène ;
Et, quand je pense avoir plus de douleur,
Sans y penser je me trouve hors de peine.

Puis, quand je crois ma joie être certaine,
Et être au haut de mon désiré heur,
Il me remet en mon premier malheur.

Louise Labé, Sonnets

Imprimer ce poème

99 commentaires sur “Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie”

  1. kurama

    dit :

    Je trouve que ce poème et très beau mais pas aux point d’en pleurer.

  2. jnvjjvzg

    dit :

    Trop beau… cela exprime vraiment l’amour…

  3. GL

    dit :

    J’adore ce poème, je suis en 4e et je dois le réciter mardi prochain en cours de français.

  4. GALLOY

    dit :

    Bravo Louise Labé, super poème

  5. Les maîtresses de l’enfer

    dit :

    Des efforts ont été fournis cependant il est nécessaire de persévérer dans cette voie afin d’obtenir de meilleurs résultats au deuxième trimestre. Ne vous découragez pas !!

  6. Amandine Bauduin

    dit :

    Tordu mais stylé

  7. Louise L’abbaye

    dit :

    Wesh les frères,
    Je ne suis pas bipolaire !

    J’suis juste une meuf cassée
    Par un mec de cité.

    Vous pensez que j’suis déprimée,
    Mais j’vais tous vous tabasser.

    Ici c’est Louise L’abbaye,
    Aka la reine de la téci.

    Si vous dites que mon poème est compliqué,
    C’est juste que vous êtes des illettrés.

    Aujourd’hui les jeunes sont insolents,
    Mais les gars, j’vais vous casser les dents.

    Louise L’abbaye, duchesse du 93.

    ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⣠⣤⣤⣤⣤⣤⣶⣦⣤⣄⡀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
    ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⢀⣴⣿⡿⠛⠉⠙⠛⠛⠛⠛⠻⢿⣿⣷⣤⡀⠀⠀⠀⠀⠀
    ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⣼⣿⠋⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⢀⣀⣀⠈⢻⣿⣿⡄⠀⠀⠀⠀
    ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⣸⣿⡏⠀⠀⠀⣠⣶⣾⣿⣿⣿⠿⠿⠿⢿⣿⣿⣿⣄⠀⠀⠀
    ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⣿⣿⠁⠀⠀⢰⣿⣿⣯⠁⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠈⠙⢿⣷⡄⠀
    ⠀⠀⣀⣤⣴⣶⣶⣿⡟⠀⠀⠀⢸⣿⣿⣿⣆⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⣿⣷⠀
    ⠀⢰⣿⡟⠋⠉⣹⣿⡇⠀⠀⠀⠘⣿⣿⣿⣿⣷⣦⣤⣤⣤⣶⣶⣶⣶⣿⣿⣿⠀
    ⠀⢸⣿⡇⠀⠀⣿⣿⡇⠀⠀⠀⠀⠹⣿⣿⣿⣿⣿⣿⣿⣿⣿⣿⣿⣿⣿⡿⠃⠀
    ⠀⣸⣿⡇⠀⠀⣿⣿⡇⠀⠀⠀⠀⠀⠉⠻⠿⣿⣿⣿⣿⡿⠿⠿⠛⢻⣿⡇⠀⠀
    ⠀⣿⣿⠁⠀⠀⣿⣿⡇⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⢸⣿⣧⠀⠀
    ⠀⣿⣿⠀⠀⠀⣿⣿⡇⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⢸⣿⣿⠀⠀
    ⠀⣿⣿⠀⠀⠀⣿⣿⡇⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⢸⣿⣿⠀⠀
    ⠀⢿⣿⡆⠀⠀⣿⣿⡇⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⢸⣿⡇⠀⠀
    ⠀⠸⣿⣧⡀⠀⣿⣿⡇⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⣿⣿⠃⠀⠀
    ⠀⠀⠛⢿⣿⣿⣿⣿⣇⠀⠀⠀⠀⠀⣰⣿⣿⣷⣶⣶⣶⣶⠶⠀⢠⣿⣿⠀⠀⠀
    ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⣿⣿⠀⠀⠀⠀⠀⣿⣿⡇⠀⣽⣿⡏⠁⠀⠀⢸⣿⡇⠀⠀⠀
    ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⣿⣿⠀⠀⠀⠀⠀⣿⣿⡇⠀⢹⣿⡆⠀⠀⠀⣸⣿⠇⠀⠀⠀
    ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⢿⣿⣦⣄⣀⣠⣴⣿⣿⠁⠀⠈⠻⣿⣿⣿⣿⡿⠏⠀⠀⠀⠀
    ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠈⠛⠻⠿⠿⠿⠿⠋⠁⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

  8. Stardunet

    dit :

    Poème très touchant facile à comprendre avec son champ lexical de l’amour.

  9. HAHA

    dit :

    « C’est Stylé »

  10. Inconnu

    dit :

    Très beau sonnet. Malheureusement, je l’ai appris en 4ème et la plupart de mes anciens camarades n’arrivait pas à ressentir certaines émotions, ce que je trouve important pour comprendre un poème.

  11. Enip

    dit :

    Ce poème m’est resté en tête depuis le collège, il y a plus de 15 ans quand j’étais en 4ème. A cette époque j’avais retenu que chaque vers comportait une opposition entre deux états contraires et que l’ensemble traitait, supposément, de la relation de Louise Labé et de son amant.

    Je constate en lisant les commentaires que l’orientation d’analyse donnée par les professeurs n’a pas changée, en plus de quinze ans, comme si l’on ne laissait pas la porte ouverte à d’autres formes d’interprétation.

    Et si ce poème, au fond, ne traitait pas uniquement de l’amour que la poétesse ressent pour son amant, pourrait-il aussi être le miroir de ses tourments personnels ?

    Je crois que ce poème est cyclique, qu’il ne faut pas le voir comme une fatalité menant inexorablement à une fin malheureuse! Le dernier vers du poème sonne tout entier comme une longue expiration, et le premier comme une subite inspiration, « je vis ».

    C’est un état constant de contradictions que nous décrit la poétesse, un tourbillon ininterrompu de sentiments opposés. Comme s’il fallait lire et lire le poème, sans s’arrêter, sans plus distinguer le début de la fin.

    Puisque tous les malheurs qu’elle décrit sont entrecoupés de joie, on est libre de penser que le « premier malheur » dont elle parle dans son dernier vers sera, lui-même, bien vite succédé d’un instant de joie! (Voici une bonne conclusion de dissertation 😉 )

    Ce poème est d’une honnêteté frappante car la poétesse nous donne à voir sa fragilité et sa vulnérabilité, comme si elle ouvrait la porte sur ses tourments intérieurs.

    Plus touchant encore, elle semble nous décrire déjà au XVIème siècle, un état que Sapho décrivait bien des siècles avant. Et cet état permanent, c’est ce que certains appellent aujourd’hui l’hypersensibilité.

  12. Zebilamouche

    dit :

    Je dois apprendre ce poème (4e) mais je ne comprends rien.

    J’ai un question: Était elle bipolaire ?

  13. jao.bing

    dit :

    J’aime ce sonnet

  14. yan.Derec@gmail.com

    dit :

    Il est interessant

  15. Math

    dit :

    Ce poème est très puissant. En effet, Labé exprime tous les sentiments qu’elle ressent pour exprimer la complexité de l’amour. Cette émotion, qui est très complexe, Louise parvient à très bien l’exprimer. En lisant ce poème, on arrive à percevoir tous les états dans lesquels on passe quand on est amoureux. En conclusion, ce poème est joyeux et triste à la fois. Il transmet beaucoup d’émotions.

  16. Moussa Ndomy

    dit :

    J’ai commencé à lire ce poème puis j’ai continué, j’ai beaucoup apprécié la manière qu’à Louise Labé d’exprimer ses sentiments…

  17. Eliott Pasquereau

    dit :

    Quand je lis les commentaires… La moitié des gens, j’ai l’impression qu’ils n’ont rien dans la tête. Sinon, le poème est touchant.

  18. Quelqu’un

    dit :

    Ce poème est compliqué à apprendre

  19. gérard

    dit :

    Pas ouf le poème en vrai.

  20. cpasdeslol

    dit :

    Je suis en seconde, je suis de l’avis que ce poème est très compliqué à comprendre à cet âge là.. Elle parle de plusieurs états d’âme dont la génération qui doit étudier son oeuvre n’ont pas encore eu la chance de vivre, en effet elle parle de ses ressentis durant sa relation, elle dit être passé par le plus grand des malheurs accompagné de soupçons de gaieté. Par ailleurs son point de vue sur l’amour est perverti.

  21. Jdkdk

    dit :

    Bipolaire et dépressif. Louise je ne peux plus rien fair pour toi.

  22. SHEEEESH

    dit :

    J’adore ce poème…

  23. Salut Salut

    dit :

    Ce poème est tout simplement dépressif…

  24. nyfa et rionma

    dit :

    Un peu déprimant et manque de vie mais l’intention est là. C’est bien Louise lâche rien !

  25. Chris Woalk

    dit :

    Ce poème est très beau. Je ne me lasse pas de le lire.

  26. bebeca200

    dit :

    Cool

  27. .

    dit :

    Quel sonnet mirifique ! Je me souviens devoir l’apprendre en classe de cinquième, passer devant toute ma classe, toute pétrifiée ! Aujourd’hui je repasserai volontiers, et, ayant bientôt seize ans, je peux affirmer avec fierté et grande émotion que je me souviens encore des quatorze alexandrins de Labé ! (qui soit-disant passant, est une génie de son époque !)
    Que le « Je vis, je meurs, me brûle et me noie » traverse et bouleverse encore longtemps les intellectuels fan de Renaissance !

  28. Rachidladededededeetetetje

    dit :

    Elle était bipolaire Louise Labé?

  29. Sdl

    dit :

    D’une eroticité torride. Mon commentaire de bac français en 1987. Mais à 17 ans que connais-je à l’Amour ? Pas grand chose… Un petit 12/20. Aujourd’hui j’aurai 21.

  30. Ethan

    dit :

    Super poème à apprendre par cœur pour les élèves de 2C pour le Mardi 11 mai 2021, je suis au bout de ma vie

  31. Un gars de 4eme

    dit :

    On dirait un poème de dépressif

  32. Olivier Carglass

    dit :

    Ce poème est vraiment très touchant, il me va droit au cœur. Je rigole, il faut que je l’apprenne par cœur et il est trop bizarre. C’est même pas Français le bail !

  33. Inconito1234567890

    dit :

    La légende dit que tous ceux qui aiment le poème sont des profs.

  34. Juliette

    dit :

    Ce poème est incroyable !

  35. Joseph Frantzou

    dit :

    J’ai tellement apprécié. Il y a beaucoup de couleur locale qui se degage, plus romantique que les autres, plus sentimental…

  36. Chaïra mohamed

    dit :

    J’ai beaucoup aimé ce poème. On m’a donné 5 poèmes et j ai choisi celui-la car ça ma complètement touché.

  37. Unefillede5eme

    dit :

    Très beau poème, je dois l’apprendre pour Lundi.

  38. Euphemia cachou

    dit :

    Vous n’avez jamais ressenti les tourments et les délices de l’amour vous agiter conjointement? Vous n’êtes jamais passé de l’exaltation la plus folle au doute le plus noir, de la certitude la plus absolue au désespoir le plus irrémédiable? Ces « montagnes russes » de l’amour , vous ne les avez jamais dévalées, vous n’avez jamais atteint leurs cimes? Louise Labé ne parle que de cela: l’alternance d’états extrêmes que nous fait vivre le sentiment amoureux. Mais c’est vrai qu’en quatrième, c’est peut-être un peu tôt pour analyser et comprendre ce texte magnifique. Il en existe des versions chantées dont l’une par Hélène Martin

  39. Jade Orlabite

    dit :

    Très beau poème

  40. topher du 75

    dit :

    Ce texte m’a mit en galere, c’est trop dur, je ne comprend rien et je dois faire un commentaire composé dessus, heureusement que il y a des corrections.

  41. 100pseudo

    dit :

    J’adore ce poème, je devais le choisir entre 3 autres poèmes et, ce poème m’a énormément touchée. Lorsqu’on lit ce poème, on peut ressentir ses émotions ce qui fait de cela magnifique.

  42. SahLivaïlPuecesmort

    dit :

    J’aime…

  43. Une collégienne folle

    dit :

    J’adore cette poésie ! J’ai commencé à l’apprendre juste comme ça et puis la prof nous a dit de choisir une poésie… Devinez laquelle ! J’en ai presque pleuré en la lisant tant je peux ressentir son malheur tellement ses mots sont justes et émouvants.

  44. saletepu

    dit :

    Bon… Ça laisse à voir comparer aux autres. Mais c’est bien quand même

  45. paul.woodson

    dit :

    Il est beau…

  46. Le périt nouveau trop stylée

    dit :

    J’aime beaucoup cette poésie. J’avais le choix entre 3 poésies et c’est celle-là que j’ai choisie. Cette poésie a de la profondeur…

  47. Tim

    dit :

    La vie. L’être. Les mots. Le verbe qui a traversé les âges. La passion produit des merveilles.

  48. Anonymous

    dit :

    Je suis en 4eme et je dois lire ça par cœur mais pas tout (le premier et 3eme couplet), et c’est trop dur et c’est pour demain et je ne sais pas pourquoi il y a des mots que je ne comprends pas parce que c’est vraiment du français là.

  49. Jean Némar

    dit :

    Arrêtez de faire genre vous pleurez devant ce poème. Il est bien point barre. On dirait des fragiles mdr.

  50. Rubben

    dit :

    J’ai presque pleuré, je comprend tout ses mots, et je ressens son malheur.

  51. Jfjc

    dit :

    C’est beau. Je trouve qu’il y a une vrai profondeur et je compatis à sa douleur

  52. +-+

    dit :

    Touchant

  53. Logan vennevier

    dit :

    J’adore

  54. Quelqu’un

    dit :

    c’est magnifique! Je suis en 3eme et je trouve ça tellement majestueux! C’est de l’art.

  55. une lycéenne

    dit :

    Je cherche une iconographie qui serait lié à ce poème, pouvez m’en donner s’il vous plait

  56. Basarab

    dit :

    J’ai vraiment apprécié la nuance du plaisir à la douleur cela correspond vraiment à l’être humain.

  57. Vlad Basarab

    dit :

    La date de parution 1555

  58. Anonyme

    dit :

    Ce poème est magnifique

  59. Raph

    dit :

    Ce poème est vraiment de toute beauté…

  60. MAELYS

    dit :

    Ce poème est fait de sentiments contradictoire:  » je vis, je meurs » ,  » je ris, je larmoie ».
    Utilisation d’hyperbole: « j’ai grand ennuis (douleur) »: « je me brûle et me noie »:  » être au haut de mon désiré heur ».
    Dans son poème, Louise Labé raconte que sa joie d’aimer est dominé par la tristesse et la douleur.
    La poétesse exprime des émotions, des sensations contradictoires: douloureuses.

  61. Ciril HANOUNA

    dit :

    Très très profond

  62. R2M LE K

    dit :

    Ce poème me fait ressentir un sentiment triste. Il est beau.

  63. louloulelou

    dit :

    Quel est la date du poème ?

  64. cigale

    dit :

    Adulte, et même adulte âgée, mon Bac a été passé depuis longtemps, mais ce poème que nous avons dû apprendre en 3e revient à ma mémoire à chaque fois que je pense à un poème d’amour. J’ai eu l’occasion de ressentir toutes les sensations décrites par Louise Labé, à une époque où parler du ressenti des femmes était proscrit.Par delà les siècles, l’amour fait toujours le même effet.

  65. FOUGERE Côme

    dit :

    Moi, je suis en 4e et notre professeur de français veux que nous trouvions un poème d’amour et ma soeur m’a conseillé celui là mais j’appréhende un peu.

  66. Louis

    dit :

    Trop beau… je suis poète et dès que je l’ai lu, j’en ai fais un un peu pareil… C’est génial !

  67. Lorette

    dit :

    J’aime beaucoup ce poème, il exprime vraiment ce qu’on ressent quand la douleur ne disparaît pas. Je ne suis pas vraiment sûr d’avoir compris le bon sens du poème mais si ce que j’ai compris est correct, ce poème est très triste.

  68. Grégory leonard

    dit :

    Il est trop beau!

  69. ZOZØ64

    dit :

    Moi aussi je suis en 4e je dois l’apprendre et le réciter. Au début,on ne comprend rien mais après explication ce poème est très beau. Il est un peu dure mais vu qu’en poésie je suis assez bon c’est moins compliqué.

  70. Anonymes

    dit :

    Je suis en 5eme et je dois l’apprendre et je le comprends pas

  71. Louise Cyter

    dit :

    Je ne vois qu’en ce poème une émotion très réel ! Je kiff votre poème. Merci énormément ☺️

  72. Moi

    dit :

    Il est adressé à ki?!

  73. co21

    dit :

    Ce poème est très important pour les années a venir, je l’ai étudié en 4ème en pensant qu’il ne me serait pas utile pour plus tard. et bien c’est tout le contraire. Retenez-le parce qu’au lycée avec les dissertations ce poème est vraiment très utile. J’ai fait l’erreur de jeter mes cours de 4eme et 3eme, ne faites pas la même erreur que moi vous allez le regretter.

  74. 4eme

    dit :

    Quelqu’un pourrait m’expliquer ? Je ne comprends pas très bien ce poème.

  75. Kalil

    dit :

    Il est beau …

  76. AZERTY

    dit :

    C’est un vrai bordel ! Je ne comprend rien !

  77. INCONNUE

    dit :

    Pour toutes personnes étant en classe de 4ème, retenez le maximum sur ce poème car il pourra figurer dans votre liste de texte pour le baccalauréat de français.

  78. Gaelle Druon

    dit :

    Très beau poème! Mais je dois trouver une chanson en rapport avec ce poème. Si des personnes ont des idées n’hésitez pas, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *