Évasion

Isabelle Callis-Sabot

Voici venir le soir. Il est temps de partir
Vers un pays de rêve et de mélancolie ;
Viens donc, ma bien-aimée, ma seule et douce amie,
Loin des réalités, et loin des souvenirs.

Nous irons visiter les jardins de la nuit,
J’oublierai mon chagrin, mes haines inutiles,
Le bruit, les cris, les gens, les fêtes et la ville
Qui remplissent mon cœur d’aversion et d’ennui.

Ne restons pas ici, fuyons le cauchemar,
Les tristes avenues, les rues, les lieux infâmes…
Allons, prépare-toi, ma Princesse mon Âme,
Ensemble franchissons les célestes remparts.

Isabelle Callis-Sabot

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “Évasion”

  1. moi

    dit :

    Au top du top, sa va me servir pour ma présentation de français hihihi !!

  2. moi

    dit :

    Tout a fait daccord avec toi jacotte.

  3. LECLERC Jacqueline

    dit :

    J’aime beaucoup, le texte, le rythme, me semblent familier…
    Cela me rappelle les poèmes de Ronsard, Du Bellay… La Pléiade…
    Merci beaucoup pour ce bel envol lyrique.
    Jacotte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *