Je ne peux rien retenir

Cécile Sauvage

Je ne peux rien retenir,
Ni la lune ni la brise,
Ni la couleur rose et grise
D’un étang plein de dormir ;
Ni l’amitié ni ma vie,
Ombre fuyante et pâlie
Dont je perds le souvenir.

Cécile Sauvage, Fumées

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Je ne peux rien retenir”

  1. Marguerite Voltaire

    dit :

    Mais ton poème me ranime !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *