La Seine en sortant de Paris

André Chénier

La Seine en sortant de Paris,

Voit près du Champ de Mars les fils de nos guerriers
Étudier l’art……………

Et près d’eux vivre sous un dôme

Tous nos braves soldats sous les armes vieillis,
De blessures et d’âge et d’honneurs affaiblis :
Saints temples où repose une mâle vieillesse,
Près des murs d’où s’élance une mâle jeunesse.

Ô bois de Vincennes !… bois de Boulogne !… ne tressaillez-vous point d’allégresse, lorsque, sous vos ombrages fleuris, une belle, la tête couverte d’un chapeau de plumes galope sur un cheval ?

André Chénier

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “La Seine en sortant de Paris”

  1. Loriane

    dit :

    Connaissez-vous la date du poème s’il vous plait?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *