Nouveau Monde

Villebramar

Elles étaient trois Caravelles
quittaient Cadix au couchant
droit devant.

Ils étaient quatre jeunes gens
le portant.

Arrivés à l’Océan
doucement l’ont mis à terre
sans l’éveiller, doucement
doucement.

Étrange, étrange navire
Amiral
en route vers le Ponant.

Elles étaient trois Caravelles
ils étaient quatre jeunes gens
sur l’épaule le portant
Nouveau Monde droit devant.

Pour Vie Nouvelle revivre
droit devant.

Nouveau Monde droit devant !
A crié le Commandant.

Villebramar, 2016

Imprimer ce poème

6 commentaires sur “Nouveau Monde”

  1. didier

    dit :

    Magnifique poème, ça me fait du bien au coeur 🙂

  2. Lambert alias Villebramar

    dit :

    Pour Cécile: ce poème se trouve dans le recueil « Terre Promise », éditions L’Harmattan, Paris, publié en 2017. Heureux de votre appréciation.

  3. Cecile

    dit :

    Dans quel recueil se trouve t-il ?

  4. Carifan2000

    dit :

    Ce poème m’a aidé pour mon devoir de français. Je vous le conseille.

  5. Romeyer

    dit :

    Peut-être, de tout ce que j’ai lu, son plus beau poème.

  6. miss Lune

    dit :

    I love it !!! Good poem !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *