Sale temps

William Braumann

Am, stram, gram,
Pic et pics et colères,
Drames.

Des enfants se noient dans la marelle
Des poubelles
De l’histoire naufragée de leur pays en flammes,
Sous l’œil saoul des riches gens des côtes.

Le monde va de travers, bourré,
bour et ratatam.

Doit-on arrêter la comptine ou la continuer ?
Comment faut-il la chanter,
Après ça ?

William Braumann

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “Sale temps”

  1. Jo

    dit :

    Une Âme sensible, un œil attentif. Une suite pour cette comptine avec une goutte d’espoir, S. V. P

  2. fjkhusrugf

    dit :

    Dis donc il est gloque ton poème non ? Sinon si j’ai retenue quelque chose du poème c’est : Pic et Pic et colère cram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *