Écrire un peu

Nashmia Noormohamed

Écrire un peu,
Un peu tous les jours,
Se rassasier de mots,
Ressasser des maux.

Écrire encore,
Encore et toujours,
Pour peindre la réalité,
Pour travestir la vérité.

Écrire souvent,
Souvent sur l’amour,
Essayer d’en apprendre,
Sans bien y comprendre.

Écrire beaucoup,
Beaucoup de calembours,
De rimes et vers embrochés,
Poète aux bords ébréchés.

Écrire, écrire sans fin,
Laisser s’échapper les jours,
Le temps qui s’évade, ce grand sorcier,
Sympathique marabout, sordide artificier.

Nashmia Noormohamed, 2016

Imprimer ce poème

6 commentaires sur “Écrire un peu”

  1. Thomas

    dit :

    Quel poète n’a pas rêvé d’écrire un roman? Une histoire qui ne soit pas un battement d’aile, une chose qui se lise vite, pendant des heures, dont on arrive pas a décrocher les yeux tellement il y a d’impatience ou de dialogues? Les vrais poètes n’ont que la poésie pour raconter des histoires, ou alors ils renseignent, ils aident. L’on distingue un vrai poète au fait qu’il vit pour son petit recueil et ne fait pas ça pour le plaisir. Les poèmes de romanciers ne sont que des fantaisies, la poésie peut répandre tous les genres saufs les romans. C’est l’enthousiasme qui veut ça je pense lol:)

  2. Nashmia Noormohamed

    dit :

    Bonjour, ce poème a été publié uniquement via le site Poetica.fr.

  3. Question

    dit :

    Qui est Nashima (auteur) ? Dans quel receuil a-t-elle écrit ce poème SVP ? J’en ai besoin pour mon anthologie…

  4. mamaolivia

    dit :

    Très joli mots, une farandole et on s’envole…..

  5. fantasioBeijing

    dit :

    Magnifique 🙂 Je l’ai adapté en musique.

  6. Lol

    dit :

    Très beau poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *