Celle qui ne disait rien

Villebramar

« nous avons pleuré l’un dans l’autre tous les instants éphémères de l’union »
Forough Farrokhzad

tous ceux qui L’ont connu sont là
ils disent : c’est bien triste
mais Elle

ne dit rien

tous ceux qui L’ont aimé sont là
entonnent des prières
au Père au Fils au Saint Esprit
aussi

tous ceux qui L’ont aimé. Mais Elle
ne prie pas

au moment de dire au revoir
ont versé une larme
une larme ont versé : Elle

ne pleure pas

***

dans le jardin, chantez oiseaux
soufflez vents atlantiques

à son amant, qu’a-t-elle dit
que lui a dit son amante ?

Seule regarde en mon jardin
les merveilleux nuages
bientôt ami me reverras
comme aux premières fois.

Seule regarde en son jardin
les merveilleux nuages
à son ami, qu’a-t-elle dit
celle qui n’a rien dit ?

Villebramar, 2015

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *