Grossesse

Nashmia Noormohamed

Grossesse, quel mot immonde,
pour cette merveilleuse métamorphose.

Grossesse, voulue ou non,
désirée, provoquée ou avortée.

Grossesse, en prélude à la
maternité, la mère enfantée.

Grossesse, fruit de l’amour,
l’amour éclair ou l’amour toujours.

Grossesse, moment de plénitude,
ou quand l’enfant élève la mère.

Grossesse, heureux hasard
aléatoire, source de vie.

Grossesse, nausées, insomnies,
mal-être oubliés dès le premier regard,
entre le nouveau-né et sa mère fraîchement nommée.

Nashmia Noormohamed, 2015

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Grossesse”

  1. Sanou Abdoul Aziz

    dit :

    Slam sur les grossesses non désirées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *