Je vis ma vie

Nashmia Noormohamed

Je vis ma vie
Dans l’oubli du passé
Sur un sentier pris,
Un soir d’été,
Sans but précis,
Ni chemin tracé.

Une malle ouverte,
Remplie de vide,
Souvenirs certes,
Fuyants et timides,
Consciente d’une perte,
Un passé de Quid?

Je vis ma vie
Dans l’oubli du passé,
Au sortir du lit,
Ma mémoire a rêvé,
D’un futur imprécis,
Conjugué à l’imparfait.

Passé, présent, futur,
Le sentier se poursuit,
La nuit est obscure,
Une mémoire qui cure,
Un passé qui fuit,
Un avenir à présent pur.

Et puis…
Je vis ma vie,
Dans l’oubli du passé.

Nashmia Noormohamed, 1999

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Je vis ma vie”

  1. Maëlle

    dit :

    Très jolie poème que j’ai d’ailleurs choisi d’intégrer dans mon anthologie car le poème reflète indirectement le point de vu d’un adolescent qui est en pleine période entre l’adolescence et l’adulte où il doit prendre des décisions qui auront des répercussions sur l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *