À vrai dire, à dire vrai

Nashmia Noormohamed

Aujourd’hui, je me suis levée,
Et j’ai vu le désordre de ma vie ;
Toi, l’homme que j’ai aimé,
Durant tant d’années, je t’ai chéri.

Maintenant, je me trouve face à l’ennui,
Et les sentiments qui étaient miens,
Ont disparu de mes récits ;
Ennui de tout et envie de rien.

Vie à l’envers et les revers d’une vie.
Amour à prendre et apprendre à aimer,
Cœur de pierre et cris épris,
Malaise mal à l’aise d’une blasée.

Où suis-je ? Qui suis-je ?
Et pour qui suis-je,
Cœur à prendre, cœur épris,
D’un sentiment de déjà péri

Nashmia Noormohamed, 1999

Imprimer ce poème

5 commentaires sur “À vrai dire, à dire vrai”

  1. moya uzumaki

    dit :

    Trop mignion

  2. moi

    dit :

    Très beau poème

  3. harmie

    dit :

    Trop mignon

  4. Thierry

    dit :

    Très très bn !! ça me touche.

  5. lolll

    dit :

    C’est si beau ! la délicatesse des vers, l’odeur du vide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *