« Les arbres me parlent, dit Idir »

Nadia Ben Slima

Que racontent donc ces végétaux en leur majesté ombrageante ?
Quelles vertus relatent-ils à travers leur douce chorégraphie…
ainsi menée par le vent ?
Sont-ce des paroles augurantes ou le récit de leur trace séculaire ?

Ces arbres demeurent le symbole d’une nature meurtrie qui s’époumone
reclus dans un bastion précaire, à l’abri de « celui » qui la saccage puis la préserve

Zéphyr et brise bousculent alors les feuillages de leur souffle salvateur
Que racontent donc ces murmures ?

Nadia Ben Slima, 2015

Imprimer ce poème

6 commentaires sur “« Les arbres me parlent, dit Idir »”

  1. Birgitte Henriksen

    dit :

    C’est un beau poême, comme ciel utopique ! ❤️

  2. Marie-Lo

    dit :

    C’est très beau ! Cela fait du bien de lire de telles phrases. Surtout aujourd’hui ! J’aime beaucoup les arbres ! Merci !

  3. Mathieu

    dit :

    Superbe ! Léger, beau, qui fait passer un message… Magnifique !

  4. Laure

    dit :

    Je suis dans un ter en direction de nancy et je viens de lire ce poème. Ca me fait plaisir.

  5. nadia

    dit :

    @Lucie : ce poème a été sélectionné par Hachette international pour paraître dans un livre scolaire de français en 2017 ( grâce au site Poetica.fr). J’ai plusieurs recueils qui ne sont pas encore publiés ( en cours de démarche). En tout cas, merci pour votre commentaire encourageant !

  6. Lucie ELIE

    dit :

    Je trouve ce poème très beau et j’aimerais l’étudier avec mes élèves, mais je n’ai rien trouvé à propos de Nadia Ben Slima ! A-t-elle publié un recueil? Chez quel éditeur? Quand?
    Merci de l’attention que vous voudrez bien me porter, et aussi pour votre site qui permet de si jolies découvertes poétiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *