« La vieille »

Sandrine Davin

Elle est ici « La vieille »
Assise sur ce banc
Là, au fond du parc
Comme hier, comme toujours
Comme demain.
Des pigeons pour seuls amis
Lui font la conversation
Comme hier, comme toujours
Comme demain.
Elle est bien seule
« La vieille »,
Personne ne pense à elle
« La vieille ».
Elle pourrait bien
Mourir demain
Qui sera là pour lui tenir
La main ?
Elle est si seule
« La vieille ».

Elle pense et repense
Au bon vieux temps
A l’insouciance, aux fleurs des champs
A son enfance,
Comme hier, comme toujours
Comme demain.
Le soleil s’est éteint
Les pigeons se sont fait la malle
Elle n’est plus là
« La vieille »
Elle n’a plus mal…

Sandrine Davin

Imprimer ce poème

20 commentaires sur “« La vieille »”

  1. Morgane

    dit :

    Un si beau poème qui mérite d’être vu beaucoup plus.

  2. Sandrine

    dit :

    Merci Hugo Masset pour votre commentaire qui me touche …
    Pensées pour vous et vos proches

  3. Hugo Masset

    dit :

    C’est super cool, enrichissant et excitant. Génial de faire rimer vieille avec vieille grosse originalité. Ca c’est de la poésie ! En plus, ma grand-mère est morte il y a 2 jours et ça m’a fait du bien de le lire. C’est très inspirant pour tout le monde.

  4. DAVIN SANDRINE

    dit :

    Merci à tous pour vos messages…

    A Mme TIRACHE Annick : Tous les goûts sont dans la nature fort heureusement…

  5. tirache annick

    dit :

    …quant aux pigeons
    ils sont toujours bienvenus
    comme les hirondelles
    comme les étourneaux
    comme tous les oiseaux du ciel
    finalement ce sont les seuls à être
    éternels

  6. tirache annick

    dit :

    oh que je n’aime pas ce poème ! pauvre vieille si en plus de l’être il faut se l’entendre dire sous forme de poème alors soyons vraiment nostalgique mais ne parlons pas de vieille la nostalgie n’a pas d’âge et les vieilles ont souvent les idées plus neuves que les jeunes car elles savent de quoi elles parlent ; la douce vieillesse nous enveloppe de tous ses savoirs nostalgiques et c’est tant mieux.

  7. Jackie

    dit :

    Beau et triste. Pour seule compagnie, les pigeons et peut-être l’indifférence des passants.

  8. Dude

    dit :

    Est-ce que quelqu’un pourrait me dire de quel jour le poème date? Stp c’est pour un travail d’apologie en Français. Et est-ce qu’il est tiré d’un recueil? Merci

  9. Kermarec

    dit :

    Seule perdue dans ses pensées elle ne voie rien autour. Elle revoie en pensé grandir ses enfants, son mari n’est plus la mais que de souvenirs. Son printemps fut fleuri ses amours aussi. Mais maintenant elle est seule « la vieille » Même les pigeons ne veulent plus d’elle.

  10. ema

    dit :

    Ce poème est très émouvant. Je fais un travail dessus en français mais j’aurai voulu savoir de quel recueil il était issu. Merci et continuez

  11. minion

    dit :

    Ce poème est rigolo et aussi très très joli. Bravo!

  12. Bigeon

    dit :

    Ma mère n’a plus que moi comme visite et j’ai trouvé ce poème magnifique ; j’ai d’ailleurs décidé de le lire le jour de ses obsèques, car je pense que chacun de nous avance en âge et peut se retrouver à travers ce temps qui passe et ne nous épargne pas ; la solitude pas forcément triste d’ailleurs s’installe et nous renvoie tous à notre passé ; très très beau texte Madame.

  13. Sandrine

    dit :

    Je ne vois les messages que ce jour… Je vous remercie pour votre appréciation et si vous souhaitez en discuter j’en serais ravie !

  14. lisa

    dit :

    J’ai adoré ce poème et j’espère que s’il n’a pas été chanté, qu’il soit chanté un jour ou l’autre.

  15. personne

    dit :

    Une profonde mélancolie est mon ressentie sur ce poème. La vieille est l’effet miroir de chacun. On est tous égaux devant la solitude, car les souvenirs, c’est tout ce qu’ils nous restent. Quand on est le dernier survivant, la mort est devenue sa dernière amie.

  16. Jeannette Delacourt

    dit :

    l’auteur imagine la vieillesse par rapport à cette femme . Cette femme aime peut-ètre la solitude et prend un certain plaisir à venir s’asseoir tous les jours sur son banc et donner à manger aux pigeons. Ceci dit c’est un joli poème.

  17. Oualide ben Rachede

    dit :

    Non, je ne pense pas parce qu’il y a trop peu de « moi » ou de « sentiments ». On voit un sens suggéré a la fin de la mort de la femme en faisant référence au fait qu’elle n’a plus de mal. Le poète ne dit pas qu’elle est triste, gaie, à l’aise ou autre. Personne ne pense à elle, juste, mais quel sentiment en éprouve-t-elle? Elle est seule et pense à son enfance, juste, mais quel sentiment en éprouve-t-elle? Ainsi conclurai-je que non, ce n’est pas de lyrisme.

  18. mamiecha

    dit :

    Cette poesie n’a t elle pas été chantée?

  19. héloise

    dit :

    J’aime beaucoup (et c’est rare) mais je voudrais savoir si c’est un poème lyrique ? Je ne pense pas mais j’ai espoir (c’est pour une anthologie que j’ai à faire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *