Silence

Rhita Benjelloun

…Silence d’un mot, Silence d’une larme
Silence d’un frisson au-dessous d’une trame
D’une rage enfermée tout au fond
De l’obscure, isolée, dans l’abysse profond
Silence d’une décennie
De l’effroi qui les a désunies
Silence d’âmes lassées de tout
De dictateurs avides surtout…

Rhita Benjelloun

Imprimer ce poème

7 commentaires sur “Silence”

  1. Annick

    dit :

    J’aime, j’aime, j’aime ! Pour moi, ce poème est très beau, et la fin… tout simplement renversant ! Wahou !

  2. Ed

    dit :

    Juste pour te dire que j aimerai avoir la liberté de pouvoir écrire ainsi. Mais ma liberté à moi est celle de mourir…

  3. palden

    dit :

    Poème bien.

  4. Gribouilleuse de mot

    dit :

    Même sans l’engagement très présent et important, il évoque a chacun une propre douleur enfoui (l 2-3). J’apprécie beaucoup.

  5. kevine maupassant

    dit :

    Victor Hugo est un super poète

  6. Lambert alias Villebramar

    dit :

    Un grand coup de chapeau et le salut amical de Villebramar

  7. Élise

    dit :

    J’aime énormément ce poème dans le genre poème engagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *