Dans un coin de ma ville

Elodie Santos

Dans un coin de ma ville
sont posés 4 géants
un peu comme un milieu, une île,
une fontaine aux éléphants

Dans un coin de ma ville
on entend carillonner
souvent, alors on cherche asile
pour apprécier le temps

Dans un coin de ma ville
est une grande place allongée
ou les gens marchent, badinent
Hiver, été, le coeur léger

Dans un coin de ma ville
coin qui n’existe pas encore
j’aime à l’imaginer fragile
et doux comme un trésor

Elodie Santos, 2015

Imprimer ce poème

4 commentaires sur “Dans un coin de ma ville”

  1. aras ngongo

    dit :

    J’ai l’impression que c’est ma propre ville qu’Elodie Santos décrit ici. Vraiment, c’est super…

  2. Manon

    dit :

    Bonjour, de quelle recueil est extrait ce poème ?

  3. Amélie Berthouin

    dit :

    Un beau poème qui me fait ressentir pleins d’émotions sur ma ville.

  4. Alexandra

    dit :

    Bonjour, je m’appelle Alexandra. Je vous écris parce que j’ai une project de français et je utilise votre poème, « Dans Un Coin de Ma Ville ». Je voudrais d’information général de vous s’il vous plait pour le section de biographie. Merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *