La Cigale et la Fourmi

Jean de La Fontaine

La Cigale, ayant chanté
Tout l’été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle.
« Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l’Oût, foi d’animal,
Intérêt et principal.  »
La Fourmi n’est pas prêteuse :
C’est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
– Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
– Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant.

Jean de La Fontaine

Imprimer ce poème

60 commentaires sur “La Cigale et la Fourmi”

  1. Jérôme Vaesen

    dit :

    Super

  2. Rahal

    dit :

    Cette poésie c’est une leçon pour les paresseux qui n’ont aucun avenir et les travailleurs et leurs succès être fourmis mieux qu’être cigale. J’aime les poésie de Jean la fontaine.

  3. Gontrance Pichaut

    dit :

    Réponse à Bresson:

    Monsieur je suis tout à fait d’accord avec vous, je trouve que les minorités qu’elles soient éthique ou de déviants sexuelles, nous suppriment notre liberté de penser et veulent nous formater dans un mode de pensée uniques basée sur le comportement de sauvage et en plus veulent détruire notre belle langue française. En plus je profiterai du fait que nous soyons dans les commentaires de la cigale et la fourmi pour dire qu’elle représente bien la façon obtiennent leur argent aujourd’hui, ils ne travaillent pas et demandent toujours à la génération antérieure. Ce cher Jean avait tout compris à l’avance sûrement dû à sa bénédiction divine.

  4. catherine Aillery

    dit :

    Monsieur Jean et ceux de son époque se sont bien trompes. Nos braves cigales (Brood X) emergent (par millions) a l’est des Etats Unis après 17 années de vie souterraine. Dame Fourmie aurait peut-être besoin a l’inverse des conseils de Dame Cigale pour une longue survie.. Un peu bruyantes certes, mais fascinantes, elles sont en force dans la region du Maryland ou j’habite 🙂

    https://www.midilibre.fr/2021/05/10/etats-unis-linvasion-de-milliards-de-brood-x-des-cigales-endormies-depuis-17-ans-a-commence-9537158.php

  5. MichelF

    dit :

    La Fontaine, ou comment devenir intelligent. ? Du moins, essayer ! Et là, ce n’est pas gagné ! Au fait ! J’ai eu l’impression qu’il s’agissait d’une fable et donc d’une fiction ! Et vous ? bip bip bip …

  6. Nathalie Guiu

    dit :

    J’adore, c’est trop cool.

  7. Alebert

    dit :

    L’erreur est humaine.

    Les cigales (mâles ou femelle) ne se nourrissent que de la sève des arbres sur lesquels ils et elles se posent.

    Ils et elles ne peuvent manger les vermisseaux ou les mouches de la fable et encore moins les graines du célèbre fabuliste.

  8. florent gambier

    dit :

    Je l’aime mais elle est dure à apprendre.

  9. Bresson

    dit :

    Réponse pour Francis:

    C’st à cause de grands malades dans ton genre que notre belle langue ne voudra bientôt plus rien dire ! Où s’arrêtera la connerie humaine ? Les minorités veulent prendre le pouvoir et nous imposer les absurdités qu’ils essaient de promouvoir ! Le bon sens de la majorité l’emportera sur votre médiocrité ! …enfin je l’espère !

  10. Elouan

    dit :

    Bonjour, j’aime bien mais j’ai du mal à l’apprendre.

  11. Feza Awazi Kharomon

    dit :

    J’aime mais elle est difficile à apprendre quand même ✌

  12. Hélène

    dit :

    Contrairement à Chiruzu, je pense que la fourmi n’est pas avare mais veut inciter au sens des responsabilités. Si on est imprévoyant, il faut assumer. La fourmi a peut-être été souvent déçue par des emprunteurs qui ne remboursent jamais. Comme le Corbeau, on ne l’y prendra plus ! Dommage qu’il y ait tant de fautes d’orthographe dans les commentaires.

  13. Chamane lepreux

    dit :

    Je n’aime pas cette poésie.

  14. Francis CONTI Francis

    dit :

    Cette fable est beaucoup trop « genrée », en effet pourquoi parler de LA cigale et LA fourni alors qu’en vertu de la parité actuellement prônée, on devrait écrire :
    LE, LA cigal.e et LE, LA fourmi.e !

    Ces animaux ne se reproduisent pas par parthénogénèse, donc il faut bien prendre en compte la gent masculine et inclure dans « l’inclusive » toute la place que les géniteurs méritent ! J’envisage d’en référer à l’académie française et si cela n’est pas suffisant de demander justice à la CEDH !

    Je suis minoritaire aujourd’hui mais mon mouvement est en marche et demain ou après demain au plus tard comme disait Pierre DAC, nous imposerons mon groupe et moi, à la majorité notre façon de penser qui devra être acceptée par tous !

    Du reste, j’envisage également une action forte pour reconnaître les droits non négociables des girafes, des baleines et de tous les animaux à qui notre langue refuse leur masculinité !
    Francis

  15. Christian G

    dit :

    Bien sûr, il faut croire à la valeur du travail, en cela cette fable est très parlante. Néanmoins, on peut regretter le manque d’humanité de la fourmi qui se contente de voir jeûner « cette emprunteuse ». Elle aurait pu lui faire la morale tout en lui venant en aide… mais la cigale reste « dépourvue » et la fourmi peu charitable.

  16. PICALTO

    dit :

    Et bien moi, même si celle ci est très plaisante et représente bien l’espèce humaine dans toute sa splendeur, et Monsieur Jean de la Fontaine excellait dans cet exercice, je lui préfère au final « le corbeau et le renard », tellement plus d’actualité. Pour la morale de cette fable, souvenez vous qu’il est dit, « que tout beau parleur vit aux dépens de ceux qui l’écoutent. Et en la matière, y a de quoi faire avec nos politiques.

  17. MATHIS *

    dit :

    Il est trop bien. Grace à ça je vais réussir le CEP *

  18. Anne

    dit :

    Ce message est le plus beau poème qu’il soit. J’ai tous les livres de Jean de la Fontaine, mais mon préféré est… La cigale et la fourmi.

  19. Ntede Jean

    dit :

    J’aime beaucoup ce poème, parce qu’il nous enseigne la valeur du travail.

  20. Marc

    dit :

    C’est une sagesse et un message qui nous parlent. Si la fourmi, un insecte sans force, ni défense arrive à prévoir la mauvaise saison, combien de fois l’homme. Il s’adresse aux hommes de cultiver l’esprit d’organisation.

  21. la folle

    dit :

    Slt, il faudrait qu’il soit encore en vie pour faire des fables.

  22. Cécile Le Goff

    dit :

    J’adore

  23. Louise Maimona

    dit :

    Ce poème m’a inspiré d’écrire un manuel avec titre « j’épargne comme la fourmi », une vraie leçon de vie à prendre au sérieux maintenant.

  24. Marie Dehodang

    dit :

    Moi j’aime beaucoup les poésies, surtout Jean de la fontaine !

  25. Dominique Kakhanda

    dit :

    Ce poème de Jean la Fontaine m’inspire beaucoup. Il me donne des belles leçons de vie, car il apprend à se prévenir. Les jours à venir sont incertains c’est pourquoi il faut toujours savoir mettre de côté quelque chose pour subsister au temps mauvais. Ne pas être gourmand ou simple mendiant; pourtant nous savons tous qu’il faut manger pour vivre. Aujourd’hui nombreux sont des paresseux et n’attendent que des autres. Le laboureur et ses enfants du même poète nous dit quelque chose. Pourquoi des congélateurs, des frigos, des amphores et le séchage même de certains aliments? Avec le Covid 19, nombreux sont ceux qui souffrent car il n’ont rien réservé. Mieux vaut prévenir que guérir dit-on. La bise peut un jour, mais comment s’en sortir?

  26. marlina

    dit :

    C’est un poème qui m’a marqué depuis mon enfance, que puis-je dire de plus si ce n’est de dire que ce poème est magnifique.

  27. Chizuru

    dit :

    Etonnant de voir que les gens prennent parti de la fourmi, là où en réalité, il n’y a ni bon ni mauvais. Au contraire, il faut réussir à trouver un juste milieu entre une fourmi avare préférant laisser mourir un être plutôt que de l’aider par la charité et une cigale qui souhaite s’endetter pour survivre. Et oui, le terme « danser » représente les spasmes de l’agonie, la fourmi à l’air beaucoup moins sympathique non?

    Le but n’est pas non plus de chercher les incohérences, De La Fontaine savait très bien le régime des cigales et autres (faites des recherches sur son père). Alors pour tous ceux qui se créent des morales sur le bienfait de l’avarice, faites des recherches sur les textes.

  28. Grambouté Ibrahima

    dit :

    J’ai bien apprécié les Fables de la Fontaine depuis l’école primaire car ses nombreuses leçons m’ont toujours inspirées quand j’étais encore élève; et aujourd’hui dans la vie active. Merci à La Fontaine pour ces philosophies.

  29. Princess Don’t cry

    dit :

    Jean de La Fontaine est un trop bon poète !!!

  30. Lanina

    dit :

    Moi, j’ai bien aimé ce poème… C’était ma poésie préférée à l’école. Ma phrase préférée est « Vous chantiez? J’en suis fort aise, et bien, dansez maintenant ».

  31. Bonelle

    dit :

    Très jolie poésie…

  32. jean bonolo

    dit :

    Super fable avec un beau message…

  33. tamerlan

    dit :

    J’adore La Fontaine. Mais les choses ont bien changées depuis. A son époque les cigales étaient rares pour des questions de survie élémentaire. De nos jours les cigales sont légions er pullulent. En effet on a inventé l’assistanat qui permet à toute cigale de glander tout son soûl sans meme avoir à quémander à la fourmi vu qu’on lui taxe d’office la moitié du fruit de son dur labeur. Ce qui ne manque pas d’attirer toutes les cigales du monde entier. D’ailleurs il n’y a plus de fourmis, on les a avantageusement remplacées par des pigeons.

  34. Beddiaf

    dit :

    Ça me rappelle mon Frere (paix en son âme) décédé en 2006, il m’a appris beaucoup de choses dont la lecture de ce poème rempli et riche en ironie véridique même au 21éme siècle malheureusement continue à lire de la Fontaine c’est tjrs un kiff, Bonn lecture.

  35. Armand

    dit :

    C’est une très belle poésie.

  36. Franck DUPONT-MERCIER

    dit :

    Nombres des poèmes et des fables sont des originaires du Moyen-Orient et de La Fontaine les avait copiés…

  37. Amara dembele

    dit :

    Nous vivons le fond et la forme du poème depuis la nuit des temps à nos jours. C’est ce qui me plaît, mention à titre posthume au poète.

  38. Kadidja ZERROUR

    dit :

    j’aime énormement cette fable, elle m’a fait faire un grand bon en arrière lorsque j’étais crédule et je dirais même un peu beta sur les bords. Aujourd’hui en l’a relisant avec mon petit fils et mon petit voisin, et je suis toujours aussi beta, il y a une philosophie humaniste d’accord. Mais je me dis l’enfant qui l’apprend, il est persuadé que la cigale est une casta magnana pendant les saisons chaudes. l’hiver venant son frigo est vide. Dit moi la cigale en réalité vit 7 ans sous terre, après les beaux jours, elle meurt aussitôt. Comment peut elle demander à la fourmi, quand la bise fut venu de lui donner à manger! Je me sens toujours aussi beta devant ce texte, qui me fait chaud, et que j’apprécie infiniment, car il transport dans un hors monde.

  39. Bertie

    dit :

    Pour la petite histoire, La cigale ne mange pas de mouche ou de vermisseau, mais possède une trompe rigide qui lui permet de percer les écorces et sucer la sève ! Il faut éviter de la poser sur votre main, Elle traverse la peau pareillement !

  40. koli kondo

    dit :

    Marié à une femme, j’ai failli me retrouver comme la cigale lorsqu’elle a demandé le divorce. Merci à Jean de La fontaine de m’avoir fait comprendre de devenir la fourmi à 15 ans de la retraite. Si non que serai-je devenu ? Alors Je chantai ? j’en suis fort aise. Eh bien! je danserai le Tango maintenant.

  41. Jean-Marie

    dit :

    Etant fourmi, plutôt prospère et à la retraite, je suis souvent sollicité par des cigales à qui je raconte que j’ai eu très faim quand j’étais plus jeune et qui ne comprennent pas pourquoi entre congélateur et étagères , j’ai trois mois de repas devant mois: j’ai eu très faim et pendant une période…pas courte.

  42. Ibrahima

    dit :

    Un ami me l’a recommandé alors que je lui parlais des difficultés rencontrées sur mon projet agricole. J’aime

  43. charbel zeidan

    dit :

    Bien cette leçon de travail. Il faut être comme la fourmis le matin et la cigale le soir.

  44. Diomandé ange

    dit :

    Seul le travail paye

  45. Hoth.

    dit :

    Ce poème est encore d’actualité. Ce sont des leçons de vie.

  46. Boumima

    dit :

    Il y a bien longtemps qu on a appris cette fable mais malheureusement désormais il y a une autre philosophie universelle qui domine.

  47. Zobizor47

    dit :

    Qui lit encore ce poème en 2017 ?

  48. juana

    dit :

    Moi je n’aime pas car çà démontre l’esprit non charitable de la fourmi qui refuse de donner ce qu’elle a volé.

  49. Yvon Obame

    dit :

    Je suis un enseignant gabonais et j’utilise cette poésie chaque année scolaire avec les élèves car dans sa moralité,elle permet d’inculquer,les valeurs de travail et de rigueur dont les jeunes apprenants doivent s’approprier pour reussir aussi bien dans leurs études que dans la vie. Merci à Jean de la Fontaine pour cet héritage!

  50. lisa

    dit :

    J’adore. C’est un merveilleux poème pour un projet.

  51. Kadidia Cisse

    dit :

    J’adore ses poèmes

  52. bilal

    dit :

    Je trouve des phrases formidable dans cette poeme

  53. Hugo

    dit :

    Enfin une poesie courte et facile a apprendre

  54. Arthur

    dit :

    Cette poésie est facile à apprendre et donne une bonne leçon morale

  55. wili

    dit :

    trop bien

  56. JDLF LCELF

    dit :

    J’adore voila un poème très bien fait.

  57. saumon

    dit :

    tout a fait floricienta mais voila j’ai aussi beaucoup étudié sur Jean De La Fontaine ce qui m’a fait gagner beaucoup de point bon aller fini les papotages je dois travailler ^^.

  58. floricienta

    dit :

    Je trouve que c’est super j’avais récitée cette poésie quand j’étais en primaire.Mais bon il ya un age pour faire des trucs et un autre pour etre plus mûr voilà.

  59. digno

    dit :

    J’ai vraiment aimé ce poème quand j’étais au primaire. Pour être claire, c’est ce qui m’a fait gagné mon cep.

  60. Florilège

    dit :

    J’aime bien quand la fourmi dit à la cigale:
    « Vous chantiez? J’en suis fort aise, et bien, dansez maintenant »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *