Nous nous étalons

Alphonse Allais

Nous nous étalons
Sur des étalons.
Et nous percherons
Sur des percherons !

C’est nous qui bâtons,
A coup de bâtons,
L’âne des Gottons
Que nous dégottons !…
Mais nous l’estimons
Mieux dans les timons.
Nous nous marions
A vous Marions
Riches en jambons.
Nous vous enjambons
Et nous vous chaussons,
Catins, tels chaussons !
Oh ! plutôt nichons
Chez nous des nichons !
Vite polissons
Les doux polissons !
Pompons les pompons
Et les repompons ! (…)
Du vieux Pô tirons
Quelques potirons !
Aux doux veaux rognons
Leurs tendres rognons,
Qu’alors nous oignons
Du jus des oignons ! (…)
Ah ! thésaurisons !
Vers tes horizons
Alaska, filons !
A nous tes filons !
Pour manger, visons
Au front des visons,
Pour boire, lichons
L’âpre eau des lichons.
Ce que nous savons
C’est grâce aux savons
Que nous décochons
Au gras des cochons.
Oh ! mon chat, virons,
Car nous chavirons !

Alphonse Allais

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “Nous nous étalons”

  1. mercure

    dit :

    J’adore ce poème 🙂 !

  2. roland

    dit :

    poète exquis qui excelle dans l’art de ne pas se prendre au sérieux et nous distille son rire médecin

  3. louna

    dit :

    je l’aime bien mais un peut tros long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *