" />

Lettre par Aurore Dupin

George Sand

Lettre envoyée par Aurore Dupin (romancière francaise du XIXe siècle),
dite George SAND (son nom de plume) à Alfred de MUSSET (écrivain francais).
Cette lettre est authentique. A vous de découvrir l’érotisme caché.

Je suis très émue de vous dire que j’ai
bien compris l’autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite.
Nous causerons en amis, franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l’affection
la plus profonde comme la plus étroite
amitié, en un mot la meilleure preuve
que vous puissiez rêver, puisque votre
âme est libre. Pensez que la solitude où j’ha-
bite est bien longue, bien dure et souvent
difficile. Ainsi en y songeant j’ai l’âme
grosse. Accourez donc vite et venez me la
faire oublier par l’amour où je veux me
mettre

NB : Relisez-la en sautant les lignes paires

GEORGE SAND (1835)

————————–

La réponse d’Alfred de Musset

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
Voulez-vous qu’un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d’un coeur
Que pour vous adorer forma le créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n’ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots,
Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

Alfred de Musset

———————

La réponse de George Sand

Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

George Sand

Imprimer ce poème

39 commentaires sur “Lettre par Aurore Dupin”

  1. Dominique Galvanetto

    dit :

    J’ai appris à connaître Georges Sand, exceptionnelle cette femme ! j’aurais aimé être comme elle : libre, mais aimé. Elle a pu exprimer ces mots, elle était généreuse, intelligente, téméraire, extrêmement passionné et par dessus tout un bourreau de travail. Quelle chance !

  2. Kenny Jean Michel

    dit :

    A dire oui ou non que cette lettre est de George Sand, je n’en sais pas trop. Mais par contre la poesie reste la poesie. Et meme si c’etait d’elle, cela ne pourrait en aucun cas salir l’image de cette grande dame.

  3. Pol

    dit :

    Antigone : bien sur que Marie était vierge, et l’est toujours, hérétique.

  4. Mellie

    dit :

    Pour tous qui pense que le mot « bite » n’existait pas à l’époque de George Sande; voilà une étymologie du mot le datant de 1584. http://www.cnrtl.fr/definition/Bite

  5. Olivier

    dit :

    A ceux qui ont les yeux trop chastes pour lire des poèmes érotiques, voir sexuels, je redonne la parole à Anatole France qui disait :
    « La chasteté est la pire des perversion sexuelle »

  6. Vito

    dit :

    Je me souviens de mon voisin de palier quand j’étais petit qui m’a dit d’apprendre par cœur ce poème qui était une lettre de À Musset à sa maîtresse. Cette lettre étant lu par le mari qui n’avait rien compris et la réponse satisfaisait le mari… dupé

    Quand je vous ai juré le plus sincère hommage
    Voulez vous qu’ un sensé change de langage
    Vous qui avez la vie la jeunesse et mon cœur
    Que ne puis avec vous goûter le vrai bonheur
    Je voudrais que ma plume avec un profond désir
    Couche sur ce papier ce que je n ose dire
    Avec soins de mes vers lisez les premiers mots
    Vous saurez quel remède apporter à mes maux

    Réponse

    Cette indigne faveur un sot amour réclame
    Nuit à mes sentiments et répugne mon āme

  7. Saliha Ragad

    dit :

    Alfred de Musset était fou amoureux de Georges Sand qui ne l’était pas! Il aurait pu lui écrire des lettres lui déclarant sa flamme. Elle aurait pu lui répondre… Mais de cette manière? Je ne le pense pas! Mais en tout les cas celui qui a écrit ces lettres est un génie de la plume, on ne peut le nier!

  8. claudius

    dit :

    Thérèse N : je t’adore!

  9. Esther

    dit :

    Authentique ou non, c’est rigolo!

  10. Antigone

    dit :

    Vous vous appelez « Moi » et vos affirmez que seuls les imbéciles vénèrent l’amour ? Alors, vous ne devez pas vous aimez vous-même déjà… Quant à aimer les autres….

  11. Antigone

    dit :

    Ô Guillaumuse, que vous me semblez prude ! George Sand, ne vous en déplaise, était une femme comme une autre, avec ses envies et ses désirs. Et, en ce temps là, on ne se compliquait pas la vie en circonvolutions ; les lettres étaient certes châtiées mais si pleines de sous-entendus pourtant ! George Sand vierge ?!… Autant dire que Marie l’était aussi ! Pourtant tout le monde sait bien que c’est faux ! Quant au « dégoût » que vous dites éprouver, n’oubliez pas que votre mère a bien dû, à un moment donné de sa vie, coucher avec votre père pour vous enfanter ! Allez donc lire le livre ou visionner le film LE DECAMERON… Ils vous ouvriront des horizons nouveaux ! Non, les femmes ne sont pas aussi « coincés » que vous l’imaginez ! Elles ont autant d’envies que les hommes et savent très bien le dire à l’occasion ! (Il suffit de les écouter parler entre elles de leurs expériences amoureuses ou sexuelles !…. mais oui, mais oui… ne vous en déplaise !…) Quant à ce texte, qui n’est qu’une caricature totalement inventée, bravo à celui (ou celle… après tout pourquoi pas ?…) qui l’a écrit car je le trouve fort bien tourné ! Un conseil d’amie : trouvez-vous rapidement un homme (ou une femme) à aimer, ça vous fera le plus grand bien !

  12. Henri

    dit :

    Ca ne ressemble pas a Georges Sand evidemment… Si on a en tete la Mare au diable ou la Petite Fadette, ca decoiffe. Mais concernant les mots crus utilises ici, je ne suis pas sur que bite n’etait pas utilise au XIX siecle.

  13. Pancrate

    dit :

    Cette lettre aurait un intérêt anecdotico-littéraire si elle était vraiment de Sand. Mais il a été depuis longtemps prouvé que c’est un faux, un canular concocté dans le dernier quart du 19e siècle (sans doute dans le cercle zutique). Et qui malgré tout continue de circuler sur la Toile comme s’il était de George Sand… On aimerait d’ailleurs voir des canulars de cette qualité faits aujourd’hui sur des auteurs de notre temps. Mais le « politiquement correct » risquerait de vous traîner devant les tribunaux.

  14. Esméralda

    dit :

    Assurément plus divertissant de poser rendez-vous de cette manière, un duo artistique dont l’imagination déborde à l’évidence! 🙂

  15. jimenez

    dit :

    Tout simplement, une lettre de génie!

  16. Simon

    dit :

    C’est bien Aurore Dupin qui écrivit cette lettre à Alfed de Musset durant leur année de passion mutuelle en 1833

  17. Guillaumuse

    dit :

    C’est avec le plus effroyable dégoût que je lis ces obscures et lubriques paroles ! Notre sainte Georges Sand était vierge, chaste, et n’a jamais pu ne serait ce que penser à de telles diableries. Vos friponneries n’ont d’égal que votre odeur fétide ! Honte à tous ceux qui osent salir le nom de Georges Sand.

  18. AnOnYmE

    dit :

    Olala, j’avoue que cela m’a choquée ! George Sand qui parle comme les jeunes pervers (pardon du terme) de nos jours. Je ne pense pas que ce soit elle qui l’ai écrite. Des mots aussi vulgaires n’existaient sûrement pas à cette époque ! Je pense donc que ces lettres sont fausses.

  19. Moi

    dit :

    Seuls les imbéciles vénèrent l’amour…

  20. louise

    dit :

    Cependant il est vrai que la première lettre d’Aurore Dupin n’est pas de cette auteure mais daterait de la fin du XIXème.

  21. louise

    dit :

    Et si ce sont bien eux qui ont publiés ces petits bijoux. Si vous les croyez incapables d’écrire de telles choses lisez donc « Gamiani ou deux nuits d’excès » d’Alfred de Musset vous verrez que poète ou non l’être Humain reste le fameux duo de l’élévation spirituelle et de la passion corporelle.

  22. Lily a dit

    dit :

    Aurore Dupin, femme libre et en avance sur son temps, aurait pu écrire cette lettre, mais plutot à Ajasson de Grandsagne, un amant passionné qu’au fragile et « frileux » Alfred de Musset. Les mots employés ne peuvent pas etre du 19eme siècle. Donc surement un canular !

  23. Montoya M.

    dit :

    Depuis cette facetie, certes astucieuse et grivoise, son auteur a un égo surdimensionné, malheureusement.

  24. Océane P.

    dit :

    C’est vraiment elle qui l’a écrite… ! J’adore les acrostiches !

  25. Magnusson

    dit :

    C’est osé, mais amusant. Peu probable que ce soit Sand qui l’ait écrite mais l’auteur a une sacrée imagination. Je dis oui !

  26. Antoine

    dit :

    C’est un canular et cela suffit d’attribuer ce poème à Sand et la réponse à Musset. Qu’on arrête d’objecter que c’est amusant, drôle !! Ces assertions sont un reflet peu flatteur de notre époque.

  27. Canal JRD

    dit :

    SI c’est un coup monté, au fil d’une nuit de pêche à la carpe,l’un aurait pu au claire de l’une, sauter une ligne sur deux pour assurer ferrer leur coup ! Moi je sais qu’ils furent de grands pêcheurs, donc tout est possible !

  28. Anti-Escrocs

    dit :

    Cette lettre et sa réponse sont de purs faux, aussi élégants qu’un sketch de Bigard. Il est dommage de voir un tel site publier cela en garantissant l’authenticité. Là on est vraiment dans la face noire de l’internet …

  29. Anonymous

    dit :

    A cette époque ils employaient déjà ce genre de vocabulaire ? Ca m’étonne !

  30. lol

    dit :

    Lisez une phrase sur deux vous allez rigoler 😉

  31. marion

    dit :

    Ce n’est certes pas une vraie lettre de George Sand mais c’est très réussi et très coquin, surtout à l’approche de la St Valentin, moi, je dit oui !

  32. Claude

    dit :

    Parler de faux est chose aisée. Le prouver doit être aussi ardu que de le faire avec son contraire. Néanmoins, et qui qu’en soit l’auteur, j’adore !

  33. Annie

    dit :

    Cette lettre est un faux depuis fort longtemps dénoncé. Quiconque connait un temps soit peu George Sand et Musset sait qu’ils étaient incapables d’écrire ce genre de lettre. Ils étaient certes très libres dans leurs moeurs, mais ils n’avaient pas du tout ce style dans leur écriture. C’est curieux qu’on publie encore cela !

  34. patgui

    dit :

    aurore Dupin ou erreur de pine

  35. Thoz

    dit :

    xD, j’adore ce poème…. C’est absolument génial

  36. Jessica Blomme(Facebook)

    dit :

    LA COQUINE.

  37. Computer X

    dit :

    ça sent le X

  38. Thérèse N.

    dit :

    Moi aussi j’écrivais des poèmes si coquins à mon fiancé, mais il ne les a jamais compris. Quel gâchis !

  39. forsizia

    dit :

    maline….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *