L’Avenir

Guillaume Apollinaire

Soulevons la paille
Regardons la neige
Écrivons des lettres
Attendons des ordres

Fumons la pipe
En songeant à l’amour
Les gabions sont là
Regardons la rose

La fontaine n’a pas tari
Pas plus que l’or de la paille ne s’est terni
Regardons l’abeille
Et ne songeons pas à l’avenir

Regardons nos mains
Qui sont la neige
La rose et l’abeille
Ainsi que l’avenir

Guillaume Apollinaire, Calligrammes, Poèmes de la paix et de la guerre (1913-1916)

Imprimer ce poème

6 commentaires sur “L’Avenir”

  1. mademoiselle angiee

    dit :

    Oui

  2. Nohcinroc

    dit :

    C’est un peu Carpe Diem ce poème ? Je fait une anthologie sur le Carpe Diem c’est pour ça que je pose cette question 🙂

  3. Jean

    dit :

    Très beau poème!

  4. Paul

    dit :

    Bien sur qu il y en a un. C’est un homme qui parle de la guerre en hiver, il attend des ordres militaires en écrivant à son amante.

  5. Gigi

    dit :

    Il n’y a pas de rapport avec la guerre, si ?

  6. juju

    dit :

    Y a-t-il un rapport avec la guerre??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *