Le printemps

Pierre de Ronsard

Le printemps n’a point tant de fleurs,
L’automne tant de raisins meurs,
L’été tant de chaleurs halées,
L’hiver tant de froides gelées,
Ni la mer a tant de poissons,
Ni la Beauce tant de moissons,
Ni la Bretagne tant d’arènes,
Ni l’Auvergne tant de fontaines,
Ni la nuit tant de clairs flambeaux,
Ni les forêts tant de rameaux,
Que je porte au coeur, ma maîtresse,
Pour vous de peine et de tristesse.

Pierre de Ronsard

Imprimer ce poème

6 commentaires sur “Le printemps”

  1. Sylvain Duriff

    dit :

    Pas mal, mais je n’aime pas l’auteur.

  2. nadir fobert

    dit :

    Très passionnant

  3. Le grand monarque makassy

    dit :

    Très fin ce poème a une grace et une subtilité sans fin.

  4. gtyh

    dit :

    très beau poème!

  5. gttthhgfd

    dit :

    c’est un beau poème

  6. ghjk

    dit :

    beau poeme .magnifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *