L’Éléphant

Guillaume Apollinaire

Comme un éléphant son ivoire,
J’ai en bouche un bien précieux.
Pourpre mort !.. J’achète ma gloire
Au prix des mots mélodieux.

Guillaume Apollinaire, Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée, 1911

Imprimer ce poème

8 commentaires sur “L’Éléphant”

  1. Cerise des bois

    dit :

    Qui peut me donner la signification de se poème s’il vous plait?

  2. Fatima Benjelloun

    dit :

    Il me plaît mais je n’ai rien compris

  3. demondragon62

    dit :

    Ce n’est pas un poème mais un Haikû

  4. darkninght

    dit :

    Super poème pour récité en classe. Merci !

  5. Alexandra Audet

    dit :

    J’ai 10 ans et je trouve qu’il y a des mots difficiles à comprendre, mais j’ai bien aimé et aussi il est un peu trop court.

  6. CHRYSTAL

    dit :

    Ce poeme est court mais il veut tout dire …

  7. hanna

    dit :

    Ouahou je kiffffffffe

  8. Jean-Paul Blanc

    dit :

    mais poète bien vivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *